Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Soutenir l’engagement bénévole et simplifier la vie associative

Amendement n°000027 (Assemblée Nationale)

Rejeté
Associations, ONG et mouvements politiques
Travail et emploi
Dialogue social
Déposé le Jeudi 30 novembre 2023
Voir l'amendement dans le dossier
Déposé par : M. Rodrigo Arenas, Mme Nadège Abomangoli, M. Laurent Alexandre, M. Gabriel Amard, Mme Ségolène Amiot, Mme Farida Amrani, Mme Clémentine Autain, M. Ugo Bernalicis, M. Christophe Bex, M. Carlos Martens Bilongo, M. Manuel Bompard, M. Idir Boumertit, M. Louis Boyard, M. Aymeric Caron, M. Sylvain Carrière, M. Florian Chauche, Mme Sophia Chikirou, M. Hadrien Clouet, M. Éric Coquerel, M. Alexis Corbière, M. Jean-François Coulomme, Mme Catherine Couturier, M. Hendrik Davi, M. Sébastien Delogu, Mme Alma Dufour, Mme Karen Erodi, Mme Martine Etienne, M. Emmanuel Fernandes, Mme Sylvie Ferrer, Mme Caroline Fiat, M. Perceval Gaillard, Mme Raquel Garrido, Mme Clémence Guetté, M. David Guiraud, Mme Mathilde Hignet, Mme Rachel Keke, M. Andy Kerbrat, M. Bastien Lachaud, M. Maxime Laisney, M. Arnaud Le Gall, Mme Élise Leboucher, Mme Charlotte Leduc, M. Jérôme Legavre, Mme Sarah Legrain, Mme Murielle Lepvraud, M. Antoine Léaument, Mme Pascale Martin, Mme Élisa Martin, M. William Martinet, M. Frédéric Mathieu, M. Damien Maudet, Mme Marianne Maximi, Mme Manon Meunier, M. Jean-Philippe Nilor, Mme Danièle Obono, Mme Nathalie Oziol, Mme Mathilde Panot, M. René Pilato, M. François Piquemal, M. Thomas Portes, M. Loïc Prud'homme, M. Adrien Quatennens, M. Jean-Hugues Ratenon, M. Sébastien Rome, M. François Ruffin, M. Aurélien Saintoul, M. Michel Sala, Mme Danielle Simonnet, Mme Ersilia Soudais, Mme Anne Stambach-Terrenoir, Mme Andrée Taurinya, M. Matthias Tavel, Mme Aurélie Trouvé, M. Paul Vannier, M. Léo Walter,

ARTICLE 3 , Alinea 1

I. – Après l’alinéa 1, insérer l’alinéa suivant :

« 1° A Le 1° est complété par les mots : « à l’exception des fondations d’entreprise mentionnées au a du 1 du même article 238 bis » ;

II. – En conséquence, à l’alinéa 2, après le mot :

« rédigée : « »

insérer les mots :

« À l’exception des fondations d’entreprise mentionnées au a du 1 du dit article 238 bis, ».

Exposé sommaire

Par cet amendement, les député.es membres du groupe LFI-Nupes demandent à ce que soient exclues du mécénat de compétences les fondations d'entreprise.

Pour pallier ses défaillances, l'Etat appelle de plus en plus des bénévoles et associations à assumer la charge de missions qu'assuraient autrefois la puissance publique. Face à la diminution des ressources subventionnelles directes, ces dernières doivent diversifier leurs ressources en sollicitant les dons privés.

"Voler en grand et restituer en petit, c'est la philanthropie", disait en 1887 Paul Lafargue. C'est en raison du retrait de l'Etat et des services publics que prospère le modèle philanthropique par lequel les entreprises s'érigent en "figures modèles" et participent à définir l'intérêt général hors de tout contrôle politique. Les orientations retenues dépendent de l'arbitraire de ceux qui possèdent les entreprises et de leurs lubies. Cette dépendance mène à des choix créateurs d'inégalité.

Le mécénat de compétences pourrait être un outil vertueux permettant à des bénévoles de s'engager durablement et sur leurs temps de travail. Tel qu'il est mobilisé aujourd'hui, il est un avatar de l'idéologie philanthropiste : il participe à faire primer les besoins des entreprises sur ceux des associations ou des personnes qui s'engagent dans la participation associative via ce dispositif.

Le mécénat de compétences concerne certains profils salariés particuliers : des personnes en fin de carrière, des séniors à temps partiel, des salariés en souffrance liée à leurs conditions de travail ou à un conflit éthique avec l'activité de l'entreprise.

Les entreprises y voient d'abord un moyen de renforcer les liens avec leur environnement (institutionnel, économique, associatif) immédiat et de communiquer sur leur politique "RSE" : c'est donc un outil d'influence qui leur permet de s'affirmer comme acteur légitime pour intervenir dans le domaine de l'intérêt général. Elles y voient ensuite un outil de "gestion de ressources humaines" afin d'évacuer temporairement certains salariés.

Les fondations d'entreprise sont les acteurs centraux du développement de cette charité à la main des actionnaires qui vient définir des objectifs sociaux en se soustrayant à la délibération politique. Elles sont le relai de la stratégie d'influence de l'entreprise. Soit en accueillant directement des salariés dans le dispositif pour mener des actions, soit en hébergeant des postes pour gérer le dispositif.

Pour que le mécénat de compétences puisse véritablement être mobilisé au service des besoins des associations et des aspirations des salariés s'y engageant, il convient de neutraliser autant que possible les effets de son instrumentalisation par les entreprises.

Pour toutes ces raisons, les député.es membres du groupe LFI-Nupes demandent que les fondations d'entreprises soient exclues du dispositif qu'est le mécénat de compétences.

Amendements similaires dans ce dossier

Rejeté
Déposé le 24 novembre 2023
Similarité du dispositif: 67% Similarité de l'exposé: 95%
Rejeté
Déposé le 30 novembre 2023
Similarité du dispositif: 45% Similarité de l'exposé: 70%
Rejeté
Déposé le 12 mars 2024 à 18h58
Similarité du dispositif: 52% Similarité de l'exposé: 59%

Amendements similaires issus d'autres dossiers

Irrecevable
Déposé le 24 novembre 2023 à 08h01
En attente
Déposé le 23 novembre 2023 à 01h07
Similarité du dispositif: 53% Similarité de l'exposé: 58%