Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Projet de loi relatif à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et portant diverses mesures de simplification de l'action publique locale

Amendement n°000234 (Assemblée Nationale)

Adopté
Aménagement du territoire
Collectivités territoriales
Démocratie locale et participation citoyenne
Déposé le Vendredi 12 novembre 2021
Voir l'amendement dans le dossier

ARTICLE 22 QUATER

Supprimer cet article.

Exposé sommaire

Le présent amendement des députés LaREM vise à supprimer cet article adopté par le Sénat, qui ajoute une nouvelle catégorie de ménages prioritaire en termes d’attributions de logements sociaux, prévoit que chaque bailleur puisse définir une liste de résidences à enjeu de mixité sociale et ouvre la possibilité de refuser l’attribution d’un logement dans une résidence à enjeu prioritaire à un ménage dont la candidature serait susceptible d’accentuer la fragilité sociale de la résidence. 

Les députés LaREM sont opposés à ces dispositions, qui pourraient conduire à priver une certaine catégorie de population de l’accès au parc social. Les députés LaREM sont opposés au fait de définir législativement les notions de :

  •  « Résidence fragile », qui attacherait une étiquette aux résidences concernées et leur ferait perdre toute attractivité aux yeux des ménages des classes populaires ou moyennes que l’on voudrait y loger pour des questions de mixité sociale ; 
  •  « Bénéficiaires fragiles », qui favoriserait les assimilations entre le niveau de ressources de certaines familles et l’inquiétude que leur présence dans une résidence pourrait nourrir.

La loi prévoit aujourd’hui, sur des critères bien définis en fonction des ressources des demandeurs, des objectifs d’attribution au sein et en dehors des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Les conférences intercommunales du logement (CIL) et les conventions intercommunales d’attributions (CIA) sont, et doivent rester, les instances et documents permettant de progresser vers l’atteinte de ces objectifs.

Amendements similaires issus d'autres dossiers

Rejeté
Déposé le 26 mai 2018
Similarité du dispositif: 8% Similarité de l'exposé: 37%
Adopté
Déposé le 2 juin 2018
Similarité du dispositif: 11% Similarité de l'exposé: 48%
Adopté
Déposé le 1 juin 2018
Similarité du dispositif: 4% Similarité de l'exposé: 47%