Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Souveraineté en matière agricole et renouvellement des générations en agriculture

Amendement n°001016 (Assemblée Nationale)

Rejeté
Agriculture et alimentation
Aménagement du territoire
Éducation
Déposé le Mardi 7 mai 2024
Voir l'amendement dans le dossier
Déposé par : M. Loïc Prud'homme, Mme Nadège Abomangoli, M. Laurent Alexandre, M. Gabriel Amard, Mme Ségolène Amiot, Mme Farida Amrani, M. Rodrigo Arenas, Mme Clémentine Autain, M. Ugo Bernalicis, M. Christophe Bex, M. Carlos Martens Bilongo, M. Manuel Bompard, M. Idir Boumertit, M. Louis Boyard, M. Aymeric Caron, M. Sylvain Carrière, M. Florian Chauche, Mme Sophia Chikirou, M. Hadrien Clouet, M. Éric Coquerel, M. Alexis Corbière, M. Jean-François Coulomme, Mme Catherine Couturier, M. Hendrik Davi, M. Sébastien Delogu, Mme Alma Dufour, Mme Karen Erodi, Mme Martine Etienne, M. Emmanuel Fernandes, Mme Sylvie Ferrer, Mme Caroline Fiat, M. Perceval Gaillard, Mme Raquel Garrido, Mme Clémence Guetté, M. David Guiraud, Mme Mathilde Hignet, Mme Rachel Keke, M. Andy Kerbrat, M. Bastien Lachaud, M. Maxime Laisney, M. Arnaud Le Gall, Mme Élise Leboucher, Mme Charlotte Leduc, M. Jérôme Legavre, Mme Sarah Legrain, Mme Murielle Lepvraud, M. Antoine Léaument, Mme Pascale Martin, Mme Élisa Martin, M. William Martinet, M. Frédéric Mathieu, M. Damien Maudet, Mme Marianne Maximi, Mme Manon Meunier, M. Jean-Philippe Nilor, Mme Danièle Obono, Mme Nathalie Oziol, Mme Mathilde Panot, M. René Pilato, M. François Piquemal, M. Thomas Portes, M. Adrien Quatennens, M. Jean-Hugues Ratenon, M. Sébastien Rome, M. François Ruffin, M. Aurélien Saintoul, M. Michel Sala, Mme Danielle Simonnet, Mme Ersilia Soudais, Mme Anne Stambach-Terrenoir, Mme Andrée Taurinya, M. Matthias Tavel, Mme Aurélie Trouvé, M. Paul Vannier, M. Léo Walter,

APRÈS L'ARTICLE 20, insérer l'article suivant

Dans un délai de six mois à compter de la promulgation de la présente loi, le Gouvernement remet au Parlement un rapport étudiant la possibilité d’une généralisation de la création d’ateliers pédagogiques dits « espace test » qui se verraient confier un rôle spécifique de « Centre Pédagogique d’Information et d’Orientation Agricole ». Il étudie les effets d’une telle mesure sur l’accessibilité des moyens de production lors d’installations agricoles, les possibilités offertes en termes d’expérimentation, les bénéfices procurés par la sécurisation du cadre économique pour les candidats à l’installation. Ce rapport détaille également les formes envisagées d’accompagnement selon la forme de la pépinière d’entreprises agricoles. Ce rapport précise les moyens affectés à la généralisation des espaces-tests en évoquant tant les ressources humaines, exprimées en postes à équivalent temps plein, devant être affectées au sein des directions régionales de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt ainsi qu’au sein des espaces tests que les dotations financières affectées aux espaces tests en propre afin d’assurer leur viabilité financière.

Exposé sommaire

Par cet amendement, le groupe LFI-NUPES souhaite porter le sujet de l'intérêt d'une généralisation des ateliers pédagogiques dits "espace test" et des moyens qui doivent être consacrés à ce programme.

Les espaces-tests agricoles ont vu le jour en 2007. Le Réseau national des Espaces-Test Agricoles (RENETA) compte aujourd'hui plus de 80 membres. Ces espaces-tests permettent à des porteurs de projets, candidats à l'installation, qui sont pour l'essentiel non issus du monde agricole ("hors cadre familial") de procéder, pour une période limitée, à un test d'activité. Ce faisant, les espaces-tests contribuent au renouvellement des générations en agriculture.

Ces porteurs de projets bénéficient notamment d'un accès à des moyens de production (parfois mutualisés), d'un cadre légal et économique sécurisé et d'un suivi personnalisé. Les espaces-tests peuvent aussi intervenir dès la phase de conception du projet agricole en tant que pépinière d'entreprise agricole.

Les effets de l'activité de ces espaces-tests sont globalement positifs. Le dispositif mériterait d'être généralisé.

Ces espaces-tests pourraient également assurer un rôle de "Centre Pédagogique d'Information et d'Orientation Agricole" qui, sur le modèle du service public vétérinaire et phytosanitaire que porte la France insoumise, fournirait aux porteurs de projets des conseils pour engager la bifurcation agroécologique, c'est-à-dire en diffusant et favorisant l'appropriation de solutions fondées sur la nature et des approches préventives.

Leur généralisation impliquerait la création d'environ 38 postes administratifs à équivalent temps plein au sein des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt ou des espaces-tests eux-mêmes. Pour garantir sa viabilité financière, chaque espace-test devrait être doté de moyens financiers à hauteur de 10 000 euros par an.

Amendements similaires dans ce dossier

Rejeté
Déposé le 25 avril 2024
Similarité du dispositif: 100% Similarité de l'exposé: 100%
Rejeté
Déposé le 24 avril 2024
Similarité du dispositif: 96% Similarité de l'exposé: 100%
Rejeté
Déposé le 9 mai 2024
Similarité du dispositif: 62% Similarité de l'exposé: 69%

Amendements similaires issus d'autres dossiers

Rejeté
Déposé le 5 décembre 2023 à 09h53
Similarité du dispositif: 62% Similarité de l'exposé: 75%
Rejeté
Déposé le 1 décembre 2022
Similarité du dispositif: 46% Similarité de l'exposé: 65%
Retiré
Déposé le 1 décembre 2022
Similarité du dispositif: 49% Similarité de l'exposé: 61%