Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Souveraineté en matière agricole et renouvellement des générations en agriculture

Amendement n°102 - rectifié (Sénat)

En attente
Agriculture et alimentation
Aménagement du territoire
Environnement
Déposé le Mercredi 12 juin 2024 à 07h40
Voir l'amendement dans le dossier

Article 15

Après l'article 15


Insérer un article additionnel ainsi rédigé :


Au trentième alinéa de l’article L. 541-15-10 du code de l’environnement, la date : « 2025 » est remplacée par la date : « 2030 »

Exposé sommaire

La filière agricole est particulièrement concernée par l'interdiction prévue par la loi « climat et résilience » des emballages constitués pour tout ou partie de polymères ou de copolymères styréniques, non recyclables et ne faisant pas partie d'une filière de recyclage au 1er janvier 2025.


Le polystyrène, en tant que matériau constitutif de nombreux emballages, remplit une fonction essentielle pour la conservation et la protection des produits alimentaires. Ses propriétés sont uniques, notamment en termes de maîtrise thermique et par extension de maîtrise du risque sanitaire, mais également en termes de légèreté et de durabilité. Ce type d’emballage est ainsi largement utilisé par le monde agricole, notamment pour les caisses de marée mais aussi pour d’autres filières (viande et fruits et légumes par exemple).


Cependant, avec la prochaine entrée en vigueur du règlement européen relatif aux emballages et aux déchets d’emballages, cette interdiction strictement nationale perd tout son intérêt. En effet, ledit règlement européen se fonde sur des critères qui diffèrent de ceux fixés au niveau national et, surtout, fixe des échéances plus lointaines pour la filière du polystyrène. Le règlement prévoit ainsi l’évaluation des copolymères styréniques en termes de recyclabilité en 2030 puis fixe à 2035 l’obligation d’une filière de recyclage. En prévoyant une interdiction au 1er janvier 2025, la disposition issue de la loi climat et résilience surtranspose donc excessivement le droit européen.


Aussi, cette échéance prématurée ne laisse pas le temps aux industriels engagés pour la recyclabilité des emballages de faire aboutir leurs projets de résines plastiques.


Enfin, l’interdiction nationale au 1er janvier 2025 n’est pas assortie de critères précis permettant d’établir si une filière de recyclage pour les emballages constitués pour tout ou partie de polymères ou de copolymères styréniques est constituée, leur permettant d’être toujours autorisés. Ces critères existent cependant au sein du règlement européen.


En conséquence de ce qui précède, l’ensemble de la filière française du polystyrène est plongée dans l’incertitude. Plusieurs usines ont déjà fermé en raison de la baisse du carnet de commandes et des emplois industriels - implantés en territoire rural notamment - sont menacés.


Ainsi, afin d’éviter toute surtransposition et de préserver cette filière et ses emplois dont l’utilité de la production est majeure pour le monde agricole, le présent amendement prévoit le report à 2030 de l’interdiction des emballages constitués pour tout ou partie de polymères ou de copolymères styréniques.

Amendements similaires dans ce dossier

En attente
Déposé le 5 juin 2024 à 15h30
Similarité du dispositif: 100% Similarité de l'exposé: 100%
En attente
Déposé le 10 juin 2024 à 12h11
Similarité du dispositif: 73% Similarité de l'exposé: 74%
En attente
Déposé le 5 juin 2024 à 17h27
Similarité du dispositif: 73% Similarité de l'exposé: 74%

Amendements similaires issus d'autres dossiers

Rejeté
Déposé le 21 janvier 2022
Similarité du dispositif: 52% Similarité de l'exposé: 78%
Non soutenu
Déposé le 31 janvier 2022
Similarité du dispositif: 53% Similarité de l'exposé: 78%