Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Souveraineté en matière agricole et renouvellement des générations en agriculture

Amendement n°125 - rectifié (Sénat)

En attente
Agriculture et alimentation
Aménagement du territoire
Jeunesse
Déposé le Lundi 10 juin 2024 à 12h11
Voir l'amendement dans le dossier

Article 15

Après l'article 15


Insérer un article additionnel ainsi rédigé :


Le trentième alinéa de l'article L. 541-15-10 du code de l’environnement est ainsi modifié : 


1° La date : « 2025 » est remplacée par la date : « 2030 » ;


2° Les mots : « et dans l'incapacité d'intégrer une filière de recyclage » sont supprimés. 

Exposé sommaire

La filière agricole est particulièrement touchée par la décision de la France d'interdire tous les emballages en polystyrène (notamment les caisses marées, fruits et légumes, viande…), à partir du 1er janvier 2025 (article 23 de la loi n°2021-1104 du 22 août 2021).


Cette typologie d’emballage concourt très largement à la conservation et la protection des aliments et à la maîtrise du risque sanitaire (maîtrise thermique). En outre, ces solutions disposent de propriétés (légèreté et durabilité) que les matériaux de substitution ne peuvent pas garantir. Par ailleurs, la filière agricole est fortement dépendante des caisses en polystyrène expansé (PSE) qui ont permis l’établissement d’un réseau d’approvisionnement et de distribution à l’échelle nationale soumis à des contraintes règlementaires exigeantes.


Or, cette interdiction n’est plus compatible avec le règlement européen sur les emballages et déchets d’emballage (PPWR) qui entrera en vigueur en décembre 2024. Cette mesure provoque une grande incertitude de tous les acteurs des marchés français et européen, compte tenu de sa contradiction avec ce règlement qui prévoit l’évaluation des copolymères styréniques, en termes de recyclabilité, en 2030 (conformité aux critères de recyclabilité) puis en 2035 (obligation d’une filière de recyclage à l’échelle), et non en 2025.


Le 4 juin 2024, le gouvernement m'a affirmé qu'il était nécessaire « de reporter l'interdiction de 2025 à 2030, afin d'éviter tout risque de surtransposition et de laisser le temps aux projets de résines plastiques d'aboutir. Il reviendra au Parlement de modifier l'article L. 541-15-10 du code de l'environnement » (Question orale n°1338S).


Le présent amendement répond à cette recommandation. Il permet de différer la date d’interdiction des emballages constitués pour tout ou partie de polymères ou de copolymères styréniques, non recyclables, à compter du 1er janvier 2030, conformément au règlement européen.

Amendements similaires dans ce dossier

En attente
Déposé le 5 juin 2024 à 17h27
Similarité du dispositif: 100% Similarité de l'exposé: 100%
En attente
Déposé le 12 juin 2024 à 07h40
Similarité du dispositif: 73% Similarité de l'exposé: 74%
En attente
Déposé le 5 juin 2024 à 07h49
Similarité du dispositif: 70% Similarité de l'exposé: 68%

Amendements similaires issus d'autres dossiers

Rejeté
Déposé le 3 octobre 2022
Similarité du dispositif: 64% Similarité de l'exposé: 73%
Adopté
Déposé le 27 mai 2021 à 10h51
Similarité du dispositif: 63% Similarité de l'exposé: 64%