Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Projet de loi de simplification de la vie économique

Amendement n°168 (Sénat)

Irrecevable
Économie et finances
Entrepreneuriat et startup
Grandes et moyennes entreprises
Déposé le Vendredi 31 mai 2024 à 06h09
Voir l'amendement dans le dossier

Article 12

Après l’article 12


Insérer un article additionnel ainsi rédigé :


I. – Après l’article L. 611‑10‑4 du code de commerce, il est inséré un article L. 611‑10‑… ainsi rédigé :


« Art. L. 611-­10‑…. – I. – Lorsqu’un accord de conciliation est constaté par le président du tribunal de commerce ou du tribunal judiciaire, ou qu’un protocole d’accord est conclu dans le cadre d’un mandat ad hoc, l’interdiction bancaire prévue à l’article L. 131‑73 du code monétaire et financier peut être levée sur décision du président du tribunal de commerce ou du tribunal judiciaire.


« Cette levée est soumise à la condition que l’accord de conciliation ou le protocole d’accord prévoit des dispositions de règlement des incidents de paiement ayant conduit à l’interdiction bancaire.


« II. – Un décret en Conseil d’État précise les modalités d’application du présent article, notamment les critères d’appréciation de la demande de levée de l’interdiction bancaire. »

Exposé sommaire

Cet amendement vise à offrir une seconde chance aux entreprises ayant conclu un accord de conciliation ou un protocole d’accord dans le cadre d’un mandat ad hoc en permettant la levée de l’interdiction bancaire.


La levée de l'interdiction bancaire, dans le cadre des procédures amiables, est prévue par le code de commerce uniquement en cas d'homologation de l'accord par le Tribunal de commerce ou judiciaire en procédure de conciliation.


Dans un souci de cohérence, il conviendrait que cette levée d'interdiction puisse également intervenir en cas de constatation de l'accord par le Président du Tribunal de commerce ou Tribunal Judiciaire en procédure de conciliation ou de conclusion d'un protocole d'accord dans le cadre d'un mandat ad hoc. En effet, cette mesure serait en adéquation avec l'objectif des procédures amiables et serait un argument supplémentaire pour convaincre les chefs d'entreprise de faire appel à la prévention. Elle favorise la continuité de l'activité économique et le maintien des emplois.

Amendements similaires dans ce dossier

Rejeté
Déposé le 31 mai 2024 à 08h00
Similarité du dispositif: 62% Similarité de l'exposé: 55%
Non soutenu
Déposé le 3 juin 2024 à 15h15
Similarité du dispositif: 62% Similarité de l'exposé: 57%
Rejeté
Déposé le 3 juin 2024 à 15h15
Similarité du dispositif: 35% Similarité de l'exposé: 67%

Amendements similaires issus d'autres dossiers

Rejeté
Déposé le 11 octobre 2021 à 09h58
Similarité du dispositif: 66% Similarité de l'exposé: 69%
Non soutenu
Déposé le 3 septembre 2018
Similarité du dispositif: 28% Similarité de l'exposé: 57%
Retiré
Déposé le 3 septembre 2018
Similarité du dispositif: 25% Similarité de l'exposé: 63%