Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Mesures pour bâtir la société du bien vieillir en France

Amendement n°24 (Sénat)

En attente
Vieillesse
Ruralité
Santé
Déposé le Vendredi 26 janvier 2024 à 10h04
Voir l'amendement dans le dossier

Article 11 bis F

Après l’article 11 bis F


Insérer un article additionnel ainsi rédigé :


Après le VI de l’article L. 312‑1 du code de l’action sociale et des familles, il est inséré un paragraphe ainsi rédigé :


« …. – Au titre de l’accueil temporaire mentionné au I, les établissements relevant du 6° du même I peuvent assurer un accueil de jour pour chacune de leurs places disponibles. Ils peuvent assurer cet accueil de jour au sein des locaux dans lesquels ils assurent un accueil à titre permanent. »

Exposé sommaire

Fixée par l'article D312-8 du Code de l'action sociale et des familles, la capacité minimale en accueil de jour organisée par les EHPAD est de « six places dès lors que l'activité prévisionnelle est assurée ».


Plutôt flexibles jusqu’il y a peu sur ce seuil de six places, les Agences Régionales de Santé (ARS) ont désormais tendance à strictement ne pas y déroger. La conséquence est que des établissements qui pouvaient offrir quelques places, tout en restant inférieures à six, seront contraintes de les fermer ; éventuellement afin de regrouper ces capacités dans seulement certains établissements.


Cette situation est insupportable, notamment en territoire rural, puisqu’elle obligera des personnes âgées et leurs aidants à parcourir une distance plus grande pour rejoindre l’établissement offrant une place d’accueil de jour. Une situation qui va ainsi à l’encontre de la logique de proximité des services en zones rurales, en particulier en faveur des populations les plus vulnérables.


Cet amendement vise à laisser les établissements concernés s’organiser pour l’accueil de jour sans qu’une capacité minimale ne leur soit imposée, cela afin de maximiser les possibilités d’accueil de jour dans les territoires.


Enfin, dans sa deuxième partie, l’amendement vise à permettre à ce que l’accueil de jour puisse être organisé sans que les établissements le proposant soient obligés de dédier un local spécifique. L'accueil de jour précédant souvent un séjour permanent en EHPAD, il apparaît pertinent que les résidents puissent côtoyer les personnes accueillies à la journée ; ce qui permet en outre d'éviter leur isolement dans un local à part.

Amendements similaires dans ce dossier

Adopté
Déposé le 29 janvier 2024 à 09h42
Similarité du dispositif: 100% Similarité de l'exposé: 100%
Retiré
Déposé le 15 janvier 2024 à 10h08
Similarité du dispositif: 76% Similarité de l'exposé: 96%
Non soutenu
Déposé le 6 avril 2023
Similarité du dispositif: 63% Similarité de l'exposé: 57%

Amendements similaires issus d'autres dossiers

Rejeté
Déposé le 15 novembre 2017 à 13h02
Similarité du dispositif: 58% Similarité de l'exposé: 45%
Tombé
Déposé le 30 novembre 2017 à 15h47
Similarité du dispositif: 58% Similarité de l'exposé: 45%
Rejeté
Déposé le 9 juillet 2023 à 22h00
Similarité du dispositif: 53% Similarité de l'exposé: 71%