Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Proposition de loi encadrant l'intervention des cabinets de conseil privés dans les politiques publiques

Amendement n°28 (Sénat)

Rejeté
Collectivités territoriales
Associations, ONG et mouvements politiques
Économie et finances
Déposé le Lundi 27 mai 2024 à 10h10
Voir l'amendement dans le dossier
Déposé par : Gouvernement,

Article 1er bis (Supprimé) , Alinea -10

Rétablir cet article dans la rédaction suivante :


I.‑ Les II à V de l’article 1er, les articles 2 et 5, les 1°, 1° bis et 2° du I de l’article 6, l’article 7, le I de l’article 9, les I à III et V de l’article 10, et les articles 11 à 13, 17 et 18 de la présente loi sont applicables aux régions, aux départements, aux communes de plus de 100 000 habitants et aux établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre de plus de 100 000 habitants. 


II. – Pour l’application du I du présent article, les 1°, 1° bis et 2° du I de l’article 6 entrent en vigueur dans un délai d’un an à compter de la promulgation de la présente loi.

Exposé sommaire

Le présent amendement a pour objet le rétablissement de l’article 1er bis, afin d’attraire dans le champ de la proposition de loi les collectivités territoriales et groupements, qui recourent également à des prestations de conseil, sans faire peser une charge excessive sur les structures de taille réduite pour lesquelles les enjeux sont plus limités.


 Ainsi, il cible les dispositions de la proposition de loi qui sont étendues, tout particulièrement celles apportant des garanties vis-à-vis des prestataires de conseil et n’imposant pas de nouvelles contraintes, et limite leur application aux collectivités territoriales et établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre les plus importants.


 Afin de laisser aux acteurs locaux un délai suffisant pour s’approprier ces mesures et mettre en place l’organisation nécessaire, il prévoit que certaines d’entre elles n’entrent en vigueur qu’à l’issue d’un délai d’un an après la promulgation de la loi.

Amendements similaires dans ce dossier

Rejeté
Déposé le 18 octobre 2022 à 12h39
Similarité du dispositif: 48% Similarité de l'exposé: 70%

Amendements similaires issus d'autres dossiers

Rejeté
Déposé le 2 novembre 2019
Similarité du dispositif: 32% Similarité de l'exposé: 65%
Rejeté
Déposé le 2 novembre 2019
Similarité du dispositif: 32% Similarité de l'exposé: 65%
Adopté
Déposé le 6 novembre 2018
Similarité du dispositif: 38% Similarité de l'exposé: 66%