Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Décret n° 2001-1060 du 14 novembre 2001 portant création de la mission pour l'économie numérique

Investissement et développement économique
Économie et finances
PME, commerce et artisanat
Déposé le 13 novembre 2001 à 23h00, publié le 14 novembre 2001 à 23h00
Journal officiel

Texte

Le Premier ministre,


Sur le rapport du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie,


Vu le décret no 97-710 du 11 juin 1997 relatif aux attributions du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie,


Décrète :

Art. 2. - La mission est chargée de favoriser le développement de l'économie numérique. A ce titre, elle :


1o Assure la coordination des travaux conduits à cet effet au niveau du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie et anime une réflexion prospective sur le développement et l'impact de l'économie numérique ;


2o Assure un rôle de concertation entre les acteurs du secteur privé et du secteur public concernés par l'économie numérique, mesure les progrès accomplis par la France en ce domaine et conduit ou soutient des actions de communication en faveur de la diffusion la plus large de l'économie numérique ;


3o Contribue aux travaux interministériels sur l'adaptation du cadre juridique applicable à l'économie numérique et, dans son domaine, à la mise en oeuvre du programme d'action gouvernemental pour la société de l'information ;


4o Contribue à la préparation de la position française pour les négociations multilatérales, communautaires et bilatérales sur l'économie numérique. Elle peut recevoir mandat pour participer aux rencontres internationales dans ce domaine.

Art. 5. - Le comité d'orientation est chargé de proposer de nouveaux thèmes de travail à la mission et de faciliter l'expression de l'ensemble des acteurs intéressés au développement de l'économie numérique.


Un arrêté ministériel fixe l'organisation et le fonctionnement du comité d'orientation.

Art. 6. - La mission pour l'économie numérique dispose, sur les crédits gérés par le ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, des moyens nécessaires à l'accomplissement de ses missions.

Art. 9. - Le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, la garde des sceaux, ministre de la justice, le ministre des affaires étrangères, la ministre de la culture et de la communication, le ministre de la fonction publique et de la réforme de l'Etat, le secrétaire d'Etat au commerce extérieur, la secrétaire d'Etat au budget, le secrétaire d'Etat aux petites et moyennes entreprises, au commerce, à l'artisanat et à la consommation et le secrétaire d'Etat à l'industrie sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Art. 1er. - Il est créé une mission pour l'économie numérique, rattachée au ministre de l'économie, des finances et de l'industrie.

Art. 8. - Le décret no 99-1048 du 14 décembre 1999 portant création d'une mission pour le commerce électronique est abrogé.

Art. 3. - Le président de la mission pour l'économie numérique est nommé par arrêté du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie. Il définit les orientations des travaux de la mission et les dirige.


Il est assisté d'un secrétaire général et d'un comité d'orientation consultatif qu'il préside.

Art. 4. - Le secrétaire général assure l'organisation des travaux de la mission pour l'économie numérique.

Art. 7. - La mission pour l'économie numérique prendra fin cinq ans après la publication du présent décret.

Fait à Paris, le 14 novembre 2001.


Lionel Jospin


Par le Premier ministre :


Le ministre de l'économie,


des finances et de l'industrie,


Laurent Fabius


La garde des sceaux, ministre de la justice,


Marylise Lebranchu


Le ministre des affaires étrangères,


Hubert Védrine


La ministre de la culture


et de la communication,


Catherine Tasca


Le ministre de la fonction publique


et de la réforme de l'Etat,


Michel Sapin


Le secrétaire d'Etat au commerce extérieur,


François Huwart


La secrétaire d'Etat au budget,


Florence Parly


Le secrétaire d'Etat


aux petites et moyennes entreprises,


au commerce, à l'artisanat


et à la consommation,


François Patriat


Le secrétaire d'Etat à l'industrie,


Christian Pierret

Documents similaires