Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Décret n° 2020-648 du 27 mai 2020 modifiant le contenu et les modalités de délivrance des diplômes dans le secteur des services funéraires

Formation
Éducation
Enseignement supérieur
Déposé le 26 mai 2020 à 22h00, publié le 28 mai 2020 à 22h00
Journal officiel

Texte

Le Premier ministre,
Sur le rapport de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales,
Vu le code général des collectivités territoriales, notamment son article L. 2223-25-1 ;
Vu l'avis du Conseil national des opérations funéraires du 16 mai 2019,
Décrète :

Article 1

Le sous paragraphe 5 du paragraphe 1 de la sous-section 1 de la section 3 du chapitre III du titre II du livre II de la deuxième partie du code général des collectivités territoriales est ainsi modifié :
I.-L'article D. 2223-55-2 est complété par un alinéa ainsi rédigé :
« Au terme de la session d'examens, le jury transmet la liste des diplômés au secrétariat du Conseil national des opérations funéraires. La liste des diplômés est publiée une fois par an au Bulletin officiel du ministère de l'intérieur. » ;
II.-A la seconde phrase du troisième alinéa de l'article D. 2223-55-3 le nombre : « 42 » est remplacé par le nombre : « 70 ».
III.-L'article D. 2223-55-5 est ainsi modifié :
1° Au deuxième alinéa le nombre : « 70 » est remplacé par le nombre : « 140 » ;
2° La première phrase du troisième alinéa est complétée par les mots : « et par la validation d'un minimum de cas pratiques listés par l'arrêté mentionné à l'article D. 2223-55-4 ».
IV.-A la deuxième phrase du deuxième alinéa de l'article D. 2223-55-6, après les mots : « le cas échéant sur proposition de l'organisme de formation » sont insérés les mots : « ou du Conseil national des opérations funéraires ».
V.-Le dernier alinéa de l'article D. 2223-55-9 est complété par une phrase ainsi rédigée : « Elles permettent aux organismes de formation de respecter la parité entre les femmes et les hommes lors de la constitution des jurys. »
VI.-L'article D. 2223-55-10 est ainsi modifié :
1° Après le sixième alinéa, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :



«-des représentants de la profession titulaires du diplôme ou d'une équivalence de l'examen organisé ; » ;



2° Le dernier alinéa est ainsi rédigé :
« Chaque membre de jury signe la charte éthique annexée à l'arrêté mentionné à l'article D. 2223-55-4. »
VII.-L'article D. 2223-55-11 est ainsi modifié :
1° A la première phrase du premier alinéa, le mot : « trois » est remplacé par le mot : « quatre » ;
2° La deuxième phrase du même alinéa est complétée par les mots : « et un représentant de la profession. En cas de défection d'un membre du jury, le jury peut régulièrement se tenir dès lors que trois membres sont présents » ;
3° Au deuxième alinéa, les mots : « des départements limitrophes » sont remplacés par les mots : « d'un autre département ».

Article 2

Le présent décret entre en vigueur le 1er novembre 2020.

Article 3

La ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et le ministre auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé des collectivités territoriales, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 27 mai 2020.




Edouard Philippe


Par le Premier ministre :




Le ministre auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé des collectivités territoriales,


Sébastien Lecornu




La ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales,


Jacqueline Gourault