Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Accès aux soins en France

Question écrite de Mme Laurence Cohen - Affaires sociales et santé

Question de Mme Laurence Cohen,

Diffusée le 17 février 2016

Mme Laurence Cohen interroge Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur trois problèmes relatifs à la santé et à l'accès aux soins, dont la presse s'est fait l'écho en février 2016.

Premièrement, l'existence de centres dentaires « low cost ». Proposant des prix très attractifs, ces centres semblent avoir des pratiques contestables en matière de soins. Certains d'entre eux viennent d'être fermés par des agences régionales de santé (ARS), suite aux plaintes déposées par des patients et des unions régionales des professionnels de santé (URPS) soutenues par le syndicat national des chirurgiens dentistes des centres de santé (SNCDCS).

Une enquête de l'inspection générale des affaires sociales (IGAS) serait nécessaire afin que cesse la confusion entretenue avec les centres de santé qui offrent une véritable pratique alternative répondant aux souhaits de la majorité des futurs professionnels de la santé et au problème de désertification médicale.

Deuxièmement, le prix des audioprothèses. Dénoncé par l'Autorité de la concurrence, le prix de ces dispositifs médicaux est sans doute lié à une pénurie de professionnels par rapport aux besoins des Français. Elle rappelle que les prothèses auditives sont, par ailleurs, très mal remboursées par la sécurité sociale, renforçant les inégalités d'accès aux soins.

Troisièmement, des délais d'attente de plus en plus importants pour des rendez-vous pour des consultations ophtalmologiques. Là encore, le manque de professionnels et des besoins de plus en plus importants expliquent cette situation dégradée.

Ces trois différents exemples ne sont hélas pas exhaustifs et tendent à montrer la dégradation de l'accès aux soins pour toutes et tous et le renoncement aux soins, et ce, dans toutes les spécialistes médicales et paramédicales.

Elle lui demande en quoi la loi n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé peut répondre à ces enjeux, dans un contexte où le Gouvernement réduit les dépenses publiques au sein de l'assurance maladie et de la protection sociale.

Réponse de Affaires sociales et santé

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 30 mars 2016 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 12 mai 2021 à 22h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 14 mai 2018 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 18 juin 2018 à 22h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 15 avril 2015 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 25 décembre 2019 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 0%