Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Accessibilité des logements collectifs pour les personnes handicapées

Question écrite de M. Jean-Marie Morisset - Logement, égalité des territoires et ruralité

Question de M. Jean-Marie Morisset,

Diffusée le 7 janvier 2015

M. Jean-Marie Morisset attire l'attention de Mme la ministre du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité sur le contenu de l'ordonnance n° 2014-1090 du 26 septembre 2014 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d'habitation et de la voirie pour les personnes handicapées.

Les associations de personnes en situation de handicap réclament, depuis de nombreuses années, de fixer l'obligation d'installer un ascenseur dans les logements collectifs à R + 3 au lieu des R + 4 actuellement en vigueur, ce qui pourrait considérablement améliorer le parc de logements accessibles. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui indiquer ses intentions pour répondre aux préoccupations des personnes en situation de handicap et à mobilité réduite.

Réponse - Logement, égalité des territoires et ruralité

Diffusée le 13 mai 2015

La réglementation relative à l'accessibilité des logements a fait l'objet d'une large concertation présidée par la sénatrice Claire-Lise Campion au cours de l'année 2013/2014. Cette concertation a conduit à un rapport « ajustement de l'environnement normatif » publié en février 2014. Lors de la concertation, le souhait de fixer une obligation d'installer un ascenseur dans les logements collectifs à R+3 au lieu de R+4 a effectivement été exprimé comme une attente par certaines associations de personnes handicapées.

Cependant cette mesure n'a pas fait l'objet d'un consensus entre l'ensemble des parties prenantes, les professionnels de la construction ayant émis, au contraire, le souhait que « l'équipement d'un ascenseur ne soit obligatoire que pour les immeubles de cinq étages et plus ». En effet, l'obligation d'installer un ascenseur dans les immeubles à R+3 augmenterait le coût de la construction et les charges à supporter par les ménages.

Aussi, le Gouvernement n'a pas prévu de modifier cette règle dans la réglementation relative à l'accessibilité.

Questions similaires

Déposée le 14 mai 2018 à 22h00
Similarité de la question: 50% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 12 mars 2018 à 23h00
Similarité de la question: 41% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 2 septembre 2019 à 22h00
Similarité de la question: 28% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 25 avril 2018 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 55%
Déposée le 26 juillet 2017 à 22h00
Similarité de la question: 44% Similarité de la réponse: 54%
Déposée le 13 janvier 2021 à 23h00
Similarité de la question: 50% Similarité de la réponse: 65%