Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Aide de la France à la reconstruction de l'Angola

Question écrite de - Affaires étrangères

Question de ,

Diffusée le 19 juin 1991

M. Pierre-Christian Taittinger demande à M. le ministre d'Etat, ministre des affaires étrangères, quel appui compte apporter la France à la reconstruction de l'Angola, à la suite du cessez-le-feu intervenu dans ce pays.

Réponse - Affaires étrangères

Diffusée le 4 septembre 1991

Réponse. - La France s'est vivement réjouie de la conclusion positive des négociations de paix entre les parties angolaises, souhaitant que le processus engagé permette la tenue d'élections pluralistes qui conforteront la paix et la démocratie. Le cessez-le-feu intervenu le 15 mai 1991 - et respecté depuis cette date - et les accords de paix signés le 31 mai à Lisbonne semblent indiquer la fin d'un long conflit qui a déchiré l'Angola depuis de trop nombreuses années.

La France a développé une présence importante en Angola, à travers les engagements du fonds d'aide et de coopération du ministère de la coopération et du développement depuis 1988 et de la caisse centrale de coopération économique, ainsi que par l'action de ses sociétés. Elle entend poursuivre dans cette voie et a réaffirmé à de nombreuses reprises sa disponibilité à contribuer à la reconstruction de ce pays, en liaison avec ses partenaires de la Communauté économique européenne.

Elle a par ailleurs accepté de participer à la formation d'une armée angolaise unique, issue de la fusion des forces des deux camps, qui devrait contribuer de manière décisive à la réhabilitation des infrastructures de l'Angola.

Questions similaires

Déposée le 14 novembre 1990 à 23h00
Similarité de la question: 32% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 19 mars 2004 à 23h00
Similarité de la question: 39% Similarité de la réponse: 65%
Déposée le 9 juillet 1997 à 22h00
Similarité de la question: 16% Similarité de la réponse: 53%
Déposée le 20 février 1991 à 23h00
Similarité de la question: 42% Similarité de la réponse: 41%
Déposée le 29 juin 1988 à 22h00
Similarité de la question: 23% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 27 octobre 1993 à 23h00
Similarité de la question: 51% Similarité de la réponse: 57%