Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Appelés, volontaires formateurs en informatique

Question écrite de - Défense

Question de ,

Diffusée le 19 mai 1993

M. Roger Rigaudière attire l'attention de M. le ministre d'Etat, ministre de la défense sur le non renouvellement du protocole d'accord du 5 avril 1983 permettant au ministère de la défense de mettre à la disposition du ministère du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle, des appelés du contingent à titre de volontaires formateurs en informatique.

Ce dispositif semblait cependant donner satisfaction aussi bien aux appelés qu'aux personnes bénéficiant ainsi de la formation. Est-il envisageable, que cette décision puisse être modifiée et le protocole d'accord reconduit ?

Réponse - Défense

Diffusée le 4 août 1993

Réponse. - L'emploi des militaires du contingent à des tâches civiles est strictement limité. Le code du service national dispose, en ses articles L. 6 et L. 7, que, les besoins des armées devant être satisfaits en priorité, les jeunes gens accomplissant le service militaire actif doivent être affectés à des emplois militaires.

Néanmoins, des interventions, répondant à une nécessité de caractère public ou à une mission d'intérêt général, sont possibles pour des périodes limitées au profit ou pour le compte d'autres départements ministériels sous la forme de conventions, de concours ou de réquisitions. Ces interventions recouvrent des missions variées telles que celles exécutées au profit des quartiers urbains difficiles ou dans les lycées et collèges implantés en zones d'éducation prioritaire, des missions de lutte contre le chômage de longue durée ou la participation à l'action en faveur des jeunes français musulmans rapatriés.

Ces actions ont concerné 3 347 jeunes gens en 1992. Pour 1993, et compte tenu des priorités gouvernementales, il a été décidé d'augmenter de 2 500 le nombre des jeunes gens participant à la mise en oeuvre de la politique de la ville, de 1 500 celui des policiers auxiliaires affectés à la sécurité des écoles et de 250 celui des appelés servant au titre de la sécurité civile.

Cette situation n'est pas anormale mais il faut veiller à éviter les dérives pour que le service national continue à répondre à sa double vocation qui demeure la satisfaction des besoins des armées et l'accomplissement de tâches d'intérêt public prioritaires. C'est pourquoi le recours à la pratique du protocole d'accord concernant les volontaires formateurs en informatique était motivée, en 1983, par le lancement du plan " informatique pour tous ", mais, depuis cette date, l'emploi de la micro-informatique s'est largement développé au sein de la société française.

Il était donc légitime de se poser la quesiton du devenir des volontaires formateurs en informatique alors que la ressource n'est plus suffisante pour couvrir les besoins prioritaires des armées, ni ceux des formes civiles du service national. Le 20 janvier 1993, il a été mis fin au protocole d'accord qui s'est terminé dans la pratique avec les jeunes gens incorporés en août 1992.

Il apparaît aujourd'hui nécessaire que toute initiative nouvelle concernant la participation d'appelés à des missions extérieures aux armées soit subordonnée aux conclusions de la réflexion engagée sur les évolutions possibles des différentes formes de service national dans le cadre du livre blanc sur la défense.

Questions similaires

Déposée le 5 mai 1993 à 22h00
Similarité de la question: 79% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 5 mai 1993 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 janvier 1994 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 81%
Déposée le 21 octobre 1992 à 23h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 73%
Déposée le 25 novembre 1992 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 81%
Déposée le 8 février 1995 à 23h00
Similarité de la question: 47% Similarité de la réponse: 52%