Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Application de la loi sur la danse

Question écrite de - Culture

Question de ,

Diffusée le 24 novembre 1993

M. Louis Moinard appelle l'attention de M. le ministre de la culture et de la francophonie sur les conditions d'application de la loi sur la danse et tout particulièrement sur les caractéristiques des locaux exigés pour la pratique de cet art. Si les dispositions prévues aux décrets peuvent facilement s'appliquer lors de la création d'équipements spécifiques ou lors de rénovation, en revanche l'adaptation des salles dites polyvalentes pose aujourd'hui plus de difficultés à de nombreuses communes rurales.

Soucieuses d'offrir aux associations locales des équipements répondant aux multiples demandes des jeunes et des familles, les communes ont réalisé dans la majorité des cas des sols carrelés ou des planchers vernis. Or ces deux caractéristiques sont justement interdites dans la loi sur la danse. Alors, les communes, pressées par les responsables associatifs, s'inquiètent d'une possible interdiction de ces activités culturelles pourtant appréciées.

Au regard des implications financières découlant des obligations d'ordre technique contenues dans la loi, les communes rurales les plus modestes ne peuvent envisager la réalisation d'un équipement spécifique. Aussi, il lui demande quelles mesures il entend prendre pour que les habitants des communes rurales puissent poursuivre dans les meilleures conditions la pratique de la danse.

Réponse - Culture

Diffusée le 2 mars 1994

Réponse. - Les normes édictées par le décret no 92-193 du 27 février 1992, portant application de la loi sur la danse, sont essentiellement de nature à préserver la santé des élèves. En effet, conformément aux dispositions dudit décret, tout local où est dispensé un enseignement de la danse doit présenter des garanties sur le plan technique, en ce qui concerne notamment la souplesse et la résistance de l'aire d'évolution des danseurs.

Il n'est pas exigé que cette aire repose sur un plancher suspendu, mais qu'elle soit peu glissante, en matériau lisse, souple, résistant et posé de manière " homogène " et qu'elle ne repose pas directement sur un sol dur tel que le béton ou le carrelage. Les normes ainsi définies, dont l'application n'est pas de nature à entraîner de difficultés majeures, ne semblent donc pas réellement contraignantes, eu égard notamment à leur incidence financière.

Questions similaires

Déposée le 15 octobre 2018 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 11 septembre 2019 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 52%
Déposée le 2 décembre 2020 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 47%
Déposée le 28 avril 2021 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 35%
Déposée le 7 décembre 1988 à 23h00
Similarité de la question: 50% Similarité de la réponse: 49%
Déposée le 5 avril 2021 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 0%