Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Application de la médiation des litiges à la consommation aux baux d'habitation

Question écrite de Mme Viviane Artigalas - Économie, finances et relance

Question de Mme Viviane Artigalas,

Diffusée le 17 février 2021

Mme Viviane Artigalas attire l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de la relance sur l'application de la médiation des litiges à la consommation aux baux d'habitation.

L'ordonnance n° 2015-1033 du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation a généralisé la médiation des litiges de la consommation à l'ensemble des « professionnels » de notre pays. Néanmoins, des questions juridiques demeurent et des éléments jurisprudentiels et législatifs interrogent quant à l'application de ce dispositif de médiation à l'activité locative.

En effet, dans un litige relatif au champ d'application de l'action de groupe, la cour d'appel de Paris, par un arrêt du 9 novembre 2017, a jugé que « le droit de la consommation n'inclut pas dans son champ d'application le bail d'habitation ». Par arrêt du 19 juin 2019, la Cour de cassation a rejeté le pourvoi formé contre l'arrêt précité, confirmant ainsi la position de la cour d'appel.

La loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique est venue modifier l'article L. 623-1 du code de la consommation, rendant l'action de groupe possible « dans le cadre de la location d'un bien immobilier ». Toutefois, cette précision législative ne concerne que le titre II du livre VI du code de la consommation (action de groupe) mais aucune disposition du titre Ier du livre VI du code précité (médiation) n'intègre spécifiquement la location d'un bien immobilier dans le champ d'application de la médiation.

Aussi, afin de lever toute incertitude et sécuriser notamment l'activité des organismes d'habitations à loyer modéré (HLM) qui ont besoin de disposer d'une clarification des obligations juridiques qui s'imposent à eux, elle demande au Gouvernement son avis sur l'application de ce dispositif aux baux d'habitation.

Réponse de Économie, finances et relance

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 4 mars 2020 à 23h00
Similarité de la question: 98% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 novembre 2011 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 7 mars 2018 à 23h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 2 mars 1994 à 23h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 juillet 2009 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 juin 2004 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 0%