Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Attractivité de la France

Question au Gouvernement de M. Joël Guerriau - Premier ministre

Question de M. Joël Guerriau,

Diffusée le 26 mai 2016

M. Joël Guerriau. Monsieur le secrétaire d'État chargé du commerce extérieur, vous venez de l'affirmer encore une fois : « Ça va mieux » ! Le Président l'affirme. Vous nous l'affirmez. L'actualité le prouve. Ou pas.

Sur les douze derniers mois, le déficit de la balance commerciale française dépasse les 47 milliards d'euros. Chaque jour, notre dette publique atteint un nouveau record. Mais… « Ça va mieux ».

M. Michel Canevet. « Ça va mieux » ! (Sourires sur les travées de l'UDI-UC et du groupe Les Républicains.)

M. Joël Guerriau. Malgré les baisses récentes, notre taux de chômage reste un des plus élevés des trente-quatre pays membres de l'OCDE. De plus en plus de nos jeunes partent trouver un emploi à l'étranger sans prendre de billet retour. Nos futures élites fuient le pays. Mais…

Les sénateurs du groupe Les Républicains et de l'UDI-UC. « Ça va mieux ! » (Sourires sur les travées du groupe Les Républicains et de l'UDI-UC.)

M. Joël Guerriau. Nombreux sont les gros contribuables qui quittent la France pour l'Australie, le Canada ou d'autres destinations. Qui paiera ? Les classes moyennes ; toujours les classes moyennes ! Mais…

Les sénateurs du groupe Les Républicains et de l'UDI-UC. « Ça va mieux ! » (Sourires sur les mêmes travées.)

M. Joël Guerriau. Sur un an, contrairement à ce que vous venez de dire, le nombre de projets d'investissements étrangers en France a reculé de 2 %. Pendant ce temps, il a augmenté de 20 % au Royaume-Uni, ce qui représente 42 000 emplois nouveaux, dans un pays dont le taux de chômage est deux fois plus faible qu'en France. Mais…

Les sénateurs du groupe Les Républicains et de l'UDI-UC. « Ça va mieux » ! (Mêmes mouvements.)

M. Joël Guerriau. Votre remède miracle, la loi El Khomri, crée un blocus national, des grèves, des violences et des pénuries. Mais…

Les sénateurs du groupe Les Républicains et de l'UDI-UC. « Ça va mieux » ! (Mêmes mouvements.)

M. Didier Guillaume. Enfin ! Quelle image donnez-vous du Parlement ?

M. Michel Vergoz. Les choristes… (Sourires sur les travées du groupe socialiste et républicain.)

M. Joël Guerriau. Le chômage technique guette les entreprises. Les plus modestes sont les plus touchés. Les Français peinent à trouver de l'essence. Mais, pendant ce temps, le ministre de l'économie milite pour une France en marche. Probablement en marche à pied ou à cloche-pied !

Plus sérieusement, quand allez-vous prendre conscience qu'un slogan, si martelé soit-il, ne fait pas la réalité ? (Bravo ! et applaudissements sur les travées de l'UDI-UC et du groupe Les Républicains.)

Réponse - Commerce extérieur, promotion du tourisme et Français de l'étranger

Diffusée le 26 mai 2016

M. Matthias Fekl, secrétaire d'État auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l'étranger. Je salue les choristes de la partie droite de cet hémicycle ! (Applaudissements sur les travées du groupe socialiste et républicain.) Un tel comportement ne correspond pas tout à fait à l'image que j'avais de la Haute Assemblée.

(Applaudissements sur les mêmes travées. - Protestations sur les travées du groupe Les Républicains et de l'UDI-UC.) Monsieur le sénateur, vous interrogez le Gouvernement sur la situation économique, notamment sur celle de notre commerce extérieur. Certes, elle reste très dégradée, mais elle s'est améliorée de manière continue d'année en année depuis 2011.

Le déficit atteint 45 milliards d'euros aujourd'hui, mais il dépassait 70 milliards d'euros en 2011 ! (Protestations sur les travées du groupe Les Républicains.)

M. Didier Guillaume. Vous devriez vous en réjouir !

M. Matthias Fekl, secrétaire d'État. Entre 2014 et 2015, comme depuis plusieurs années, le nombre d'entreprises exportatrices a augmenté.

M. Jean-Louis Carrère. Il ne suffit pas de changer de montures, monsieur Guerriau ; il vous faudrait également changer de verres !

M. Matthias Fekl, secrétaire d'État. C'est très important, notamment parce que nous accusons en la matière un retard considérable par rapport à l'Italie et à l'Allemagne, où il y a, respectivement, deux fois plus et trois fois plus d'entreprises qui exportent.

La situation économique s'améliore aussi. Le Fonds monétaire international a relevé de 1,1 % à 1,5 % ses prévisions de croissance pour 2016. (Marques d'ironie sur les travées du groupe Les Républicains et de l'UDI-UC.) Ce matin, le commissaire européen Pierre Moscovici indiquait à la radio que la Commission européenne envisageait de modifier les siennes dans les mêmes proportions. (Mêmes mouvements.)

En matière d'emploi - ce sont les chiffres qui parlent ! -, la situation s'améliore pour le deuxième mois consécutif. C'est la première fois depuis bien longtemps. (Protestations sur les travées du groupe Les Républicains.)

M. Jean-Louis Carrère. Ça va mieux, en effet !

M. Matthias Fekl, secrétaire d'État. Et il y a de bonnes nouvelles supplémentaires, avec des commandes, comme pour STX.

M. Didier Guillaume. Il faut s'en réjouir !

M. Matthias Fekl, secrétaire d'État. Nous devons donc continuer. La situation reste difficile pour trop de Français. Mais, lorsqu'il y a objectivement de bonnes nouvelles économiques, il faut les valoriser, aller de l'avant et mettre un terme au french bashing, qui fait tant de mal au moral de notre pays ! (Applaudissements sur les travées du groupe socialiste et républicain. - Protestations sur les travées de l'UDI-UC et du groupe Les Républicains.)

M. le président. La parole est à M. Joël Guerriau, pour la réplique.

M. Joël Guerriau. « Ça va mieux », j'en suis persuadé... Mais je pense que ça allait mieux hier, et que ça va mieux aujourd'hui que demain !

Questions similaires

Déposée le 23 février 2017 à 23h00
Similarité de la question: 43% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 13 octobre 2016 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 78%
Déposée le 28 avril 2016 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 1 décembre 2016 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 73%
Déposée le 1 décembre 2016 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 19 janvier 2016 à 23h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 79%