Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Avenir des maisons familiales de vacances

Question écrite de - Affaires sociales

Question de ,

Diffusée le 8 mai 1991

M. Edouard Le Jeune attire l'attention de M. le ministre des affaires sociales et de la solidarité sur la situation des maisons familiales de vacances. Ces maisons accueillent en priorité des familles à budget modeste et plus particulièrement des familles attributaires de bons vacances CAF. L'attribution de postes Fonjep risque d'être supprimée.

La conséquence immédiate sera soit le licenciement des personnels d'animation, soit l'augmentation des tarifs de ces associations qui ne pourront donc plus remplir leur mission d'accueil des familles les plus modestes. Il lui demande, en conséquence, quelles mesures il envisage de prendre afin de rassurer ces associations sur leur avenir et les familles qui bénéficient de leurs services.

Réponse - Affaires sociales

Diffusée le 4 décembre 1991

Réponse. - L'attention du ministre des affaires sociales et de l'intégration a été appelée sur les conséquences de la décision de suppression des postes Fonjep attribués aux maisons familiales de vacances à partir du 1er janvier 1992. Dans le prolongement des lois de décentralisation et afin de renforcer l'efficacité des différents échelons de l'administration, le Gouvernement a procédé à une déconcentration aussi large que possible des pouvoirs de décision relevant de l'Etat.

C'est dans ce cadre que doivent être redéployés et déconcentrés, au niveau départemental, les crédits afférents au financement des postes Fonjep maisons familiales de vacances. Ces crédits seront affectés en fonction des objectifs d'animation locale, conformément à l'évolution des besoins, notamment des populations très défavorisées, objectifs qui comprennent l'aide aux vacances des familles très démunies.

Par ailleurs, cette déconcentration des crédits, dont le montant sera maintenu en 1992,doit être menée en étroite concertation avec les organismes et associations intéressées afin d'éviter qu'il n'entraîne des difficultés pour les maisons familiales de vacances. Les commissions régionales Fonjep seront consultées sur les décisions prises par les services extérieurs de mon département ministériel et une convention au niveau national entre le ministère des affaires sociales et de l'intégration et la fédération des maisons familiales de vacances sera maintenue.

Enfin, il est précisé que cette modification touche les 243 postes attribués nationalement aux maisons familiales de vacances et ne concerne pas les attributions des 357 postes Fonjep-Solidarité aux associations de développement local et aux 665 postes des foyers de jeunes travailleurs.

Questions similaires

Déposée le 5 juin 1991 à 22h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 12 juin 1991 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 juin 1991 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 6 mars 1991 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 5 février 1992 à 23h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 80%
Déposée le 26 février 1992 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 80%