Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Avenir de la prime d'orientation agricole

Question écrite de M. Gérard César - Agriculture

Question de M. Gérard César,

Diffusée le 19 novembre 1997

M. Gérard César attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur la nécessité d'augmenter, de manière significative, dans le cadre du budget agricole, les crédits alloués à la prime d'orientation agricole (POA). Souvent victimes des gels et annulations de crédits, les sommes destinées à la POA ne cessent de diminuer.

De ce fait, la POA est désormais insuffisante pour assurer le soutien à l'adaptation des outils de transformation et de commercialisation des produits agricoles pourtant indispensables au maintien de la compétitivité de l'agriculture française. Les centaines de coopératives réparties sur l'ensemble du territoire aquitain contribuent largement à la vitalité du milieu rural et sont indispensables à l'aménagement de l'espace aquitain.

Faute de crédits, de nombreux projets d'investissement de ces coopératives sont actuellement bloqués, notamment dans le secteur viti-vinicole et le niveau actuel de la POA ne permet plus d'assurer la mobilisation complète des fonds communautaires destinés à l'aide aux investissements des entreprises agricoles. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui préciser ses intentions sur ce dossier.

Réponse - Agriculture

Diffusée le 24 décembre 1997

Réponse. - En dépit d'une conjoncture budgétaire particulièrement difficile, le Gouvernement a proposé que les crédits relatifs à la prime d'orientation agricole ne subissent qu'une baisse limitée en 1998 par rapport à 1997, étant précisé que les contrats de plan Etat-région seront respectés. Ces crédits, ainsi que ceux consacrés par la DATAR et les collectivités locales au développement des activités de stockage, conditionnement et transformation des produits agricoles devraient permettre d'assurer les contreparties nécessaires pour mobiliser les concours financiers du FEOGA-orientation.

Questions similaires

Déposée le 16 octobre 1996 à 22h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 64%
Déposée le 28 janvier 1998 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 99%
Déposée le 24 septembre 1997 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 99%
Déposée le 30 avril 2018 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 30 juin 1993 à 22h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 69%
Déposée le 26 janvier 1994 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 58%