Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Banque de la Réunion

Question écrite de - Départements et territoires d'Outre-mer (DOM-TOM)

Question de ,

Diffusée le 11 mars 1992

M. Jacques Larché attire l'attention de M. le ministre des départements et territoires d'outre-mer sur les difficultés qu'a rencontrées une jeune femme originaire du département de la Réunion et résidant en métropole, pour faire encaisser un chèque établi par elle, au motif que sa banque, la Banque de la Réunion, serait assimilée à une banque étrangère (Le Parisien, édition Sud de Seine-et-Marne du 12 février 1992).

Il lui demande, en conséquence, de lui indiquer s'il est exact que la Banque de la Réunion n'est pas considérée comme une banque française et ce qu'il entend faire pour remédier à une situation particulièrement choquante au regard de l'appartenance des départements d'outre-mer à la nation.

Réponse - Départements et territoires d'Outre-mer (DOM-TOM)

Diffusée le 6 mai 1992

Réponse. - La Banque de la Réunion, comme toutes les banques des départements et territoires d'outre-mer, est une banque française relevant de la loi du 24 janvier 1984 dite " loi bancaire ". Elle est soumise aux mêmes règles et bénéficie des mêmes droits. Dans leur gestion courante, il est exact que, pour la plupart des banques françaises, les transactions avec les D.O.M. figurent au " département " étranger.

Mais cela ne doit pas avoir d'incidence sur les droits des clients de la banque, et cette règle est régulièrement rappelée aux établissements. Le ministre des D.O.M.-T.O.M., en particulier, souhaite que soient réduits les délais des opérations entre la métropole et les D.O.M. Actuellement, à sa demande, l'Institut d'émission des départements d'outre-mer étudie un schéma qui consiste à fixer le lieu de compensation sur le lieu d'émission, ce qui aurait pour principale conséquence de réduire les délais d'encaissement des chèques hors rayon dans une fourchette variant de six à dix jours (au lieu de dix à vingt jours actuellement).

Ce mécanisme de réduction des délais d'encaissement des chèques hors rayon, présentant un grand intérêt pour les D.O.M., devrait être mis en place rapidement.

Questions similaires

Déposée le 2 février 1999 à 23h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 21%
Déposée le 27 septembre 1989 à 23h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 48%
Déposée le 19 juillet 2008 à 22h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 67%
Déposée le 23 décembre 1998 à 23h00
Similarité de la question: 56% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 11 janvier 1989 à 23h00
Similarité de la question: 50% Similarité de la réponse: 57%
Déposée le 23 décembre 1998 à 23h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 71%