Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Base de calcul des bourses scolaires et Français de l'étranger

Question écrite de - Affaires étrangères

Question de ,

Diffusée le 19 septembre 2007

M. Christian Cointat expose à M. le ministre des affaires étrangères et européennes que, lors des commissions locales d'attribution des bourses, les représentants de l'administration ont pour instruction de demander la production des déclarations de revenus du parent et de son concubin ou de sa concubine vivant sous le même toit mais qui n'a aucun lien de droit avec l'enfant.

Il lui expose que cette pratique a pour effet de diminuer, ou même de supprimer, pour ces familles, le bénéfice des aides à la scolarité. Elle se heurte à à la législation de certains pays, dont la Mauritanie, qui prévoit que le concubinage, notoire ou non, ne créée aucun lien juridique entre une personne et l'enfant de son concubin ou de sa concubine et n'entraîne donc aucune obligation d'entretien.

Il lui demande, en conséquence, de bien vouloir lui faire connaître les références des dispositions législatives et réglementaires qui exigent la prise en compte des deux revenus pour établir la base des revenus familiaux servant au calcul du montant des bourses scolaires.

Réponse - Affaires étrangères

Diffusée le 19 septembre 2008

Conformément aux dispositions fixées par l'article D. 531-48 du code de l'éducation, des instructions spécifiques définissent l'ensemble des règles de gestion régissant le système des bourses scolaires au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l'étranger. Le point 4.4 de l'instruction générale 2009 fixe ainsi les revenus à considérer en fonction de la situation familiale du demandeur : « En cas de concubinage, les ressources et les charges des deux concubins sont pris en compte ainsi que, le cas échéant, le montant de la pension alimentaire versée aux enfants concernés par l'autre parent.

Toute dérogation à cette disposition doit être impérativement débattue et argumentée en commission locale des bourses scolaires et il doit en être rendu compte dans le procès-verbal de l'instance. » Cette règle, qui a été fixée afin de prendre en compte la situation financière réelle du foyer au sein duquel vivent les enfants candidats à une bourse, ne pénalise pas dans la grande majorité des cas les familles recomposées concernées, dans la mesure où elles sont considérées dans le barème d'attribution comme des familles biparentales et qu'il est tenu compte de l'ensemble des enfants à charge du foyer.

Questions similaires

Déposée le 12 mai 1999 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 68%
Déposée le 20 mai 1992 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 21%
Déposée le 12 mai 1999 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 68%
Déposée le 16 novembre 1988 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 63%
Déposée le 3 juillet 1996 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 65%