Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Capacité des hôpitaux pendant les jeux Olympiques

Question au Gouvernement de Mme Frédérique Puissat - Première ministre

Question de Mme Frédérique Puissat,

Diffusée le 15 mars 2023

M. le président. La parole est à Mme Frédérique Puissat, pour le groupe Les Républicains. (Applaudissements sur les travées du groupe Les Républicains.)

Mme Frédérique Puissat. Monsieur le ministre de la santé et de la prévention, cinq cents jours : c'est le nombre de jours qu'il nous reste avant la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques et Paralympiques de Paris.

La parade nautique, au cours de laquelle les 10 000 athlètes défileront sur six kilomètres, constitue un lourd défi en matière de sécurité. Le budget de 8 milliards d'euros, dont on annonçait la maîtrise, semble de plus en plus difficile à tenir. Or la France n'a pas droit à l'erreur.

Ma question porte sur une autre difficulté, relative à la situation et à la capacité d'accueil des hôpitaux pendant le déroulement des jeux Olympiques à l'été 2024.

Pour ce qui concerne les athlètes et leurs accompagnants, dont le nombre total s'élève à 15 000, un centre de santé sera créé en lien avec l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Pour autant, que compte faire le Gouvernement pour les plus de 10 millions de visiteurs attendus ?

En temps normal, les hôpitaux parisiens peinent à fonctionner. Les services d'urgences sont débordés et trop de lits de chirurgie sont aujourd'hui fermés. En plein été, les équipes médicales sont de surcroît réduites en raison des congés.

Gouverner, c'est prévoir.

Aussi, monsieur le ministre, qu'avez-vous prévu pour assurer le fonctionnement des hôpitaux parisiens et pour que ceux-ci puissent faire face aux soins courants et à l'afflux de visiteurs pendant les jeux Olympiques ? (Applaudissements sur les travées du groupe Les Républicains, ainsi que sur des travées du groupe UC.)

Réponse - Santé et prévention

Diffusée le 15 mars 2023

M. le président. La parole est à M. le ministre de la santé et de la prévention.

M. François Braun, ministre de la santé et de la prévention. Madame la sénatrice Puissat, autour de la Première ministre et de la ministre des sports et des jeux Olympiques et Paralympiques, le Gouvernement est totalement mobilisé pour faire de la Coupe du monde de rugby et des jeux Olympiques et Paralympiques les grandes fêtes sportives qu'ils doivent être.

Dans ce cadre, l'attention de mon ministère est concentrée sur trois points. Vous en avez évoqué un, j'en préciserai deux autres.

Le premier point concerne bien sûr le maintien de l'accès aux soins dans les territoires concernés par les jeux Olympiques – l'Île-de-France, mais aussi les Hauts-de-France et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca).

À cette fin, nous mobilisons le public, le privé, la médecine libérale et l'ensemble de nos partenaires afin d'assurer la prise en charge de la demande de soins supplémentaire. À titre d'exemple, nous estimons que la fréquentation des services d'urgences devrait augmenter de 5 % pendant ces événements.

Trois autres publics sont particulièrement concernés : d'abord, les touristes, pour lesquels se posent des questions de prise en charge financière, mais aussi de traduction ; ensuite, les sportifs et leur staff, pour lesquels nous prévoyons des parcours de soins spécifiques de manière à garantir qu'ils ne croisent pas les spectateurs ; enfin, les personnes en situation de handicap, qui doivent également bénéficier de parcours de soins parfaitement identifiés.

Le deuxième point a trait aux situations sanitaires exceptionnelles, aux risques climatiques – ces événements se dérouleront l'ét頖, aux risques infectieux, aux risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (NRBC) et aux risques de cyberattaque pour lesquels nous travaillons à la mise en place de contre-mesures.

Le troisième point porte sur l'héritage des jeux Olympiques, c'est-à-dire le sport-santé. Le Président de la République a annoncé que le sport serait la grande cause nationale en 2024. Nous déploierons dans ce cadre encore davantage le sport-santé, élément essentiel de la prévention – qui est elle-même l'un des axes forts de mon ministère –, afin de contribuer à l'amélioration de l'état de santé global de nos concitoyens.

Tels sont les trois axes sur lesquels nous travaillons actuellement de façon approfondie, madame la sénatrice.

M. le président. La parole est à Mme Frédérique Puissat, pour la réplique.

Mme Frédérique Puissat. Monsieur le ministre, vous l'avez compris, ma question est légitime et préventive. Elle est légitime, parce que le personnel de santé s'inquiète ; elle est préventive, parce que les Français ont trop souffert du fiasco du Stade de France à l'occasion de la finale de la Ligue des champions.

Mesdames, messieurs les ministres, comme le Président de la République, nous souhaitons nous aussi des médailles, mais nous souhaitons surtout être sur la plus haute marche du podium en matière d'organisation, celle des jeux Olympiques et celle de la santé, non seulement pendant ces jeux, mais aussi dans nos territoires et dans nos départements, au quotidien et pour tous les Français. (Applaudissements sur les travées du groupe Les Républicains.)

Questions similaires

Déposée le 27 juillet 2022 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 80%
Déposée le 24 janvier 2024 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 17 mars 2021 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 13 juillet 2022 à 22h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 10 novembre 2021 à 23h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 14 décembre 2022 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 77%