Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Capacités françaises en matière de drones à moyenne altitude de longue endurance

Question écrite de M. Philippe Folliot - Armées

Question de M. Philippe Folliot,

Diffusée le 6 décembre 2023

M. Philippe Folliot appelle l'attention de M. le ministre des armées sur les capacités françaises en matière de drones à moyenne altitude de longue endurance (MALE). En effet, la loi n° 2023-703 du 1er août 2023 relative à la programmation militaire pour les années 2024 à 2030 et portant diverses dispositions intéressant la défense a acté pour fin 2030 la cible de 4 systèmes Reaper (soit 12 drones « MQ-9 Reaper ») plus un système EuroMALE.

Ce dernier est le futur Eurodrone dont la première livraison est prévue pour 2028. S'il avait été envisagé pendant un temps de porter la flotte française à 24 MQ-9 Reaper pour l'horizon 2030, l'option portée par la perspective de l'Eurodrone semble avoir été érigée en priorité par le ministère des armées, nos 4 systèmes Reaper devant faire le relais.

Cette perspective a fait l'objet en 2020 d'un contrat sous l'égide de l'organisation conjointe de coopération en matière d'armement (OCCAr), ce qui donne une bonne perspective. Pour autant, au regard des retards pris dans d'autres programmes et des désaccords qui se sont fait jour avec des partenaires, qui sont parfois les mêmes parties au programme d'Eurodrone, il souhaiterait connaître l'état d'avancement du programme ainsi que les pistes envisagées par le ministère en cas de de non-aboutissements ou de retards (la loi n° 2018-607 du 13 juillet 2018 relative à la programmation militaire pour les années 2019 à 2025 et portant diverses dispositions intéressant la défense prévoyait ainsi la livraison d'un premier système en 2025).

En effet, si ces appareils sont notamment utilisés dans la lutte contre le terrorisme, avec la diminution de l'activité française il est à prévoir qu'ils puissent appuyer la défense de nos territoires ultramarins. Les forces françaises de souveraineté étant taillées au plus juste, elles seraient alors grandement pénalisées par les retards ou l'arrêt de tels projets.

Réponse de Armées

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 7 février 2024 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 28 février 2018 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 8 mai 2024 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 1 mai 2024 à 22h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 5 février 2024 à 23h00
Similarité de la question: 40% Similarité de la réponse: 100%