Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Centres d'hébergement et de réadaptation sociale

Question écrite de - Affaires sociales

Question de ,

Diffusée le 11 août 1993

M. Michel Doublet attire l'attention de Mme le ministre d'Etat, ministre des affaires sociales, de la santé et de la ville sur la situation des CHRS (centre d'hébergement et de réadaptation sociale) dont les dispositions budgétaires insuffisantes aboutissent à une situation de trésorerie très grave ; à une multiplication des recours administratifs ; à une incapacité des représentants de l'Etat à organiser le réseau des CHRS par insuffisance de marge financière ; et enfin conduisent à une déqualification du personnel, la disparition progressive des postes de travail, la disparition d'établissements et par voie de conséquence de places d'accueil.

Il lui précise également que la quasi-totalité des établissements de Poitou-Charentes sont en contentieux avec l'Etat. Il faut donc redéfinir une politique nationale des CHRS qui sont appelés, comme le souligne un rapport de l'inspection générale des affaires sociales d'août 1992, à " jouer un rôle majeur dans l'ensemble des mécanismes d'insertion des plus défavorisés " et que " la prise en charge des plus démunis relève de la solidarité nationale ".

En conséquence, il lui demande les mesures que compte mettre en oeuvre le Gouvernement pour permettre aux CHRS d'assurer leur mission de service public d'insertion sociale.

Réponse - Affaires sociales

Diffusée le 20 octobre 1993

Réponse. - Certains centres d'hébergement et de réadaptation sociale connaissent actuellement des difficultés financières. Afin de pallier ces difficultés, le ministre d'Etat, ministre des affaires sociales, de la santé et de la ville, a demandé à ses services d'étudier la répartition des crédits constitués en réserve nationale, pour harmoniser les moyens au niveau des départements, dans le but de rétablir un fonctionnement normal pour les établissements en cause.

Les directions départementales des affaires sanitaires et sociales concernées ont été avisées des possibilités de dotation supplémentaire, qu'elles ont été chargées, le cas échéant, de répartir, en fonction des besoins des établissements. De plus, une mission conjointe de l'inspection générale des affaires sociales et de l'inspection générale des finances a été chargée d'examiner l'origine et l'ampleur des difficultés financières rencontrées par ces établissements. Elle doit remettre ses conclusions prochainement.

Questions similaires

Déposée le 28 juillet 1993 à 22h00
Similarité de la question: 81% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 15 septembre 1993 à 22h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 15 septembre 1993 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 29 septembre 1993 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 99%
Déposée le 17 novembre 1993 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 91%
Déposée le 4 août 1993 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 100%