Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

CHAR prime vie chère agents en formation

Question écrite de M. Gabriel Serville - Ministère des solidarités et de la santé

Question de M. Gabriel Serville,

Diffusée le 27 novembre 2017

M. Gabriel Serville appelle l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation des agents du centre hospitalier Andrée Rosemon de Cayenne en formation dans le cadre des études promotionnelles (EP). En effet ces étudiants, qui ont obtenu la prise en charge de la formation d'infirmier diplômé d'État et de puériculture se sont vu amputer de 40 % leurs salaires du fait de l'arrêt de versement de l'indemnité de résidence dite « prime de vie chère ».

Or l'article 8 du décret 2008-824 du 21 août 2008 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie des agents de la fonction publique hospitalière prévoit que dans le cadre des études promotionnelles, « les agents conservent leur traitement, leur indemnité de résidence et leurs indemnités à caractère familial ».

La suppression de cette indemnité induit une baisse de pouvoir d'achat pour les agents de 40 % alors même que le coût de la vie en Guyane ne cesse d'augmenter et que le climat social est extrêmement tendu dans ce territoire, comme en témoigne la grève de plus de deux mois observée par les agents de ce centre hospitalier en mai et juin dernier.

Aussi il lui demande de prendre les mesures qui s'imposent afin que soit mis un terme à cette injustice faite aux agents de la fonction publique hospitalière de Guyane en formation.

Réponse - Ministère des solidarités et de la santé

Diffusée le 18 juin 2018

Les études promotionnelles de la formation d'infirmier diplômé d'Etat et de puériculture qui favorisent la promotion professionnelle, débouchant sur les diplômes ou certificats du secteur sanitaire et social, sont régies par les dispositions du décret no 2008-824 du 21 août 2008 relatif à la formation tout au long de la vie.

L'article 8 de ce décret dispose que "les agents conservent leur traitement, leur indemnité de résidence et leurs indemnités à caractère familial. Ils conservent les autres indemnités et primes lorsque la durée totale d'absence pendant les heures de service n'excède pas en moyenne une journée par semaine dans l'année".

Ces dispositions ne permettant pas d'envisager le versement de l'indemnité de vie chère, les agents en études promotionnelles qui sont affectés en outre-mer ne peuvent donc réglementairement pas percevoir de majoration de traitement au titre de l'indemnité de vie chère.

Questions similaires

Déposée le 13 juillet 2022 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 29 septembre 2021 à 22h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 13 juillet 2022 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 1 août 2022 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 13 août 2018 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 16 septembre 2019 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 100%