Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Charges sociales des pépiniéristes viticoles

Question écrite de M. Gérard César - Agriculture

Question de M. Gérard César,

Diffusée le 9 septembre 1992

M. Gérard César attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la forêt sur la situation des pépiniéristes viticoles qui se voient contraints de verser la somme de 1 500 francs par employé, pour frais de dossier ASSEDIC, à l'issue des contrats à durée déterminée de plus de 6 mois. Cette mesure, qui pénalise un grand nombre d'entreprises fragilisées par la mévente de leurs plants, ne pourra être supportée dans le contexte économique qui frappe un grand nombre de pépiniéristes ; de plus, elle sera génératrice de chômage. Il souhaiterait connaître son point de vue sur la nécessité du maintien d'une telle mesure.

Réponse - Agriculture

Diffusée le 2 décembre 1992

Réponse. - L'honorable parlementaire appelle l'attention du ministre de l'agriculture et du développement rural sur la situation des pépiniéristes viticoles qui doivent acquitter une contribution forfaitaire de 1 500 F en cas de rupture ou de cessation d'un contrat de travail d'une durée supérieure à six mois.

Il convient de préciser que le protocole d'accord signé par les partenaires sociaux le 18 juillet 1992 prévoit la suppression de cette contribution à compter du 31 décembre 1992.

Questions similaires

Déposée le 20 avril 2020 à 22h00
Similarité de la question: 50% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 4 mai 2020 à 22h00
Similarité de la question: 40% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 20 avril 2020 à 22h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 juin 1991 à 22h00
Similarité de la question: 56% Similarité de la réponse: 36%
Déposée le 13 avril 2020 à 22h00
Similarité de la question: 39% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 4 mai 2020 à 22h00
Similarité de la question: 46% Similarité de la réponse: 0%