Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Chasse : prélèvement maximum autorisé

Question écrite de M. Philippe Madrelle - Écologie

Question de M. Philippe Madrelle,

Diffusée le 19 septembre 2001

M. Philippe Madrelle appelle l'attention de M. le ministre d'État, ministre de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire sur le souhait des fédérations de chasse de voir mettre en place un prélèvement maximum autorisé (PMA), notamment en matière de chasse à la bécasse des bois afin de contribuer à une bonne gestion des espèces de gibier.

La mise en place de ce PMA exigerait par ailleurs l'abrogation du décret n° 2002-113 du 25 janvier 2002 relatif au prélèvement maximal autorisé et modifiant le livre II du code rural. La mise en place d'un prélèvement maximum autorisé respectant les particularismes régionaux de la chasse française permettrait de responsabiliser les chasseurs en limitant les prélèvements conformément à l'éthique de la chasse.

Il lui demande de bien vouloir lui préciser dans quels délais il entend procéder à la mise en place de ce prélèvement maximum autorisé.

Réponse - Écologie

Diffusée le 19 septembre 2006

La crédibilité de la gestion des populations d'oiseaux, le respect d'accords internationaux (notamment sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie), la mise en place des plans d'actions nationaux et européens nécessitent un dispositif permettant de limiter les prélèvements d'oiseaux.

Ce dispositif, intitulé prélèvement maximal autorisé (PMA), a été créé par la loi du 26 juillet 2000 relative à la chasse et mis en oeuvre par le décret n° 2002-113 du 25 janvier 2002. C'est un outil de gestion qui permet de limiter le nombre de captures par chasseur et par période (jour, semaine, année) sur un territoire déterminé.

Ce dispositif peut être étendu à toutes les espèces dès lors qu'elles ne sont pas soumises à un plan de chasse obligatoire (six espèces de grand gibier sont concernées). La loi du 23 février 2005 sur le développement des territoires ruraux a instauré une modification importante au niveau départemental, puisque le préfet peut, sur proposition de la fédération départementale ou interdépartementale des chasseurs, fixer le nombre maximal d'animaux qu'un chasseur, ou un groupe de chasseurs, est autorisé à prélever dans une période déterminée sur un territoire donné.

Cette disposition prend en compte les orientations du schéma départemental de gestion cynégétique. Bien que le dispositif actuel reste opérationnel en permettant aux fédérations de chasseurs de proposer l'instauration d'un PMA, les associations de chasseurs ont souhaité modifier le décret. Lors du dernier bilan, effectué le 24 février 2009 avec le président de la Fédération nationale des chasseurs, sur les mesures en faveur de la chasse mises en oeuvre par le Gouvernement, il a été convenu notamment de la mise en place, d'ici à mai 2009, d'une concertation sur la généralisation des PMA.

La table ronde sur la chasse devrait s'en saisir, étant donné que cette mesure contribue à la gestion des espèces mentionnées dans l'accord du 26 juillet 2008.

Questions similaires

Déposée le 19 septembre 2004 à 22h00
Similarité de la question: 81% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 septembre 2004 à 22h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 octobre 2006 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 86%
Déposée le 5 février 2018 à 23h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 20 novembre 2019 à 23h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 49%
Déposée le 22 janvier 2018 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 0%