Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

CMU complémentaire pour les titulaires du minimum vieillesse ou de l'allocation pour adulte handicapé

Question écrite de - Affaires sociales

Question de ,

Diffusée le 19 février 2007

M. Georges Mouly appelle l'attention de M. le ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité sur les conséquences de la mise en oeuvre du décret n° 2002-205 du 15 février 2002 revalorisant le plafond des ressources prises en compte pour l'attribution de la protection complémentaire gratuite instituée en matière de santé dans le cadre de la couverture maladie universelle.

En effet, malgré cette revalorisation, les personnes percevant le minimum vieillesse ou l'allocation pour adulte handicapé restent exclues de cette disposition. Il lui demande donc s'il envisage d'étendre le bénéfice de la couverture maladie universelle complémentaire de façon systématique aux titulaires du minimum vieillesse et de l'allocation pour adulte handicapé, à l'instar du dispositif à l'attention des bénéficiaires du revenu minimum d'insertion.

Réponse - Santé

Diffusée le 19 mars 2007

Le plafond maximal de ressources pour être éligible à la couverture maladie universelle (CMU) complémentaire est de 562 euros par mois pour une personne seule, alors que le montant mensuel de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) et du minimum vieillesse-minimum invalidité est de 577,92 euros. Pour limiter les effets de seuil, un avenant à la convention d'objectifs et de gestion (COG), signé entre l'État et la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) le 7 mars 2002, crée une aide à l'acquisition de contrats de couverture maladie complémentaire destinée aux personnes dont les ressources sont comprises entre le plafond de la CMU complémentaire et le plafond majoré de 10 %.

Les prestations prises en charge par cette couverture sont identiques à celles de la CMU complémentaire. Le montant de l'aide, de 115 euros pour la première personne, varie selon la composition du foyer et selon l'âge des bénéficiaires. Cette mesure, en cours de mise en place au niveau local, conjuguée à la revalorisation du plafond de la CMU complémentaire au 1er juillet 2003, doit permettre d'apporter une réponse adaptée à l'accès aux soins des bénéficiaires de ces minima sociaux qui ne disposent pas d'autres ressources.

Questions similaires

Déposée le 19 février 2007 à 23h00
Similarité de la question: 83% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 février 2007 à 23h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 82%
Déposée le 19 février 2007 à 23h00
Similarité de la question: 56% Similarité de la réponse: 82%
Déposée le 19 janvier 2003 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 25%
Déposée le 19 février 2012 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 février 2011 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 100%