Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

CMUC et anciens bénéficiaires de l'aide médicale départementale

Question écrite de - Santé

Question de ,

Diffusée le 19 février 2007

M. Georges Mouly attire l'attention de M. le ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées sur les difficultés rencontrées par les anciens bénéficiaires de l'aide médicale départementale qui, compte tenu de ressources légèrement supérieures au plafond, sont exclus du dispositif de couverture maladie universelle complémentaire (CMUC) depuis le 1er janvier de cette année, et ne peuvent, aujourd'hui, se soigner correctement en raison d'une insuffisance de couverture mutuelle, particulièrement coûteuse pour cette catégorie de population.

Il lui demande en conséquence de bien vouloir lui précuse de quelle manière il lui parait possible de corriger cette anomalie.

Réponse - Santé

Diffusée le 19 mars 2008

Lors de la mise en place de la couverture maladie universelle (CMU) le 1er janvier 2000, les personnes qui bénéficiaient de l'aide médicale départementale ont bénéficié d'un report de droit aux prestations de la CMU complémentaire jusqu'au 30 juin 2001, puis, s'ils disposaient de ressources inférieures à 4 000 francs par mois, jusqu'au 31 décembre 2001.

Pour ces personnes notamment, un avenant à la convention d'objectifs et de gestion (COG), signé entre l'État et la Caisse nationale de l'assurance-maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) le 7 mars 2002, crée une aide à l'acquisition de contrats de couverture maladie complémentaire destinée aux personnes dont les ressources sont comprises entre le plafond de la CMU complémentaire et le plafond majoré de 10 %.

Les prestations prises en charge par cette couverture sont identiques à celles de la CMU complémentaire. Le montant de l'aide, de 115 euros pour la première personne, varie selon la composition du foyer et selon l'âge des bénéficiaires. Cette mesure, en cours de mise en place au niveau local, conjuguée à la revalorisation du plafond de la CMU complémentaire au 1er juillet 2003, doit permettre d'apporter une première réponse à l'accès aux soins des anciens bénéficiaires de l'aide médicale.

Le Gouvernement réfléchit néanmoins à la mise en place d'une aide fiscale ou d'une nouvelle prestation permettant un accès à tous à une couverture maladie complémentaire.

Questions similaires

Déposée le 13 décembre 2000 à 23h00
Similarité de la question: 47% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 31 mai 2000 à 22h00
Similarité de la question: 45% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 10 novembre 1999 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 19 février 2007 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 82%
Déposée le 19 février 2007 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 82%
Déposée le 2 août 2000 à 22h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 78%