Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Communauté juive domiciliée en Syrie

Question écrite de - Affaires étrangères (S.E.)

Question de ,

Diffusée le 11 décembre 1991

M. José Balarello attire l'attention de M. le secrétaire d'Etat aux affaires étrangères sur le sort de la population juive domiciliée en Syrie. En effet, la situation de cette communauté reste tragique car elle est soumise à une discrimination raciale l'obligeant à faire figurer la mention " juif " sur leur carte d'identité.

Ces Syriens n'ont ni le droit d'émigrer ni même celui de se déplacer librement à l'intérieur de la Syrie. Il lui demande quelles sont les actions qu'il a entreprises auprès du Gouvernement syrien et ce qu'entend faire la France pour mettre un terme à une telle situation.

Réponse - Affaires étrangères

Diffusée le 8 avril 1992

Réponse. -Le Gouvernement français demeure très attentif à la situation de la communauté juive de Syrie. En effet, si cette petite communauté peut pratiquer librement sa religion et coexiste sans difficulté avec ses voisins musulmans ou chrétiens parmi lesquels elle réside dans certains quartiers de Damas, Alep ou Qamichlie (dans le nord du pays), elle n'en est pas moins soumise à certaines mesures discriminatoires.

Ses membres ne peuvent travailler dans le secteur public et, comme le rappelle l'honorable parlementaire, une mention de leur religion est apposée sur leurs papiers d'identité. Mais l'aspect le plus choquant de leur situation réside dans les limitation apportées à leur liberté de sortie de Syrie, afin d'empêcher leur départ en émigration.

Le Gouvernement français est intervenu à diverses reprises pour obtenir la levée de ces discriminations et le règlement des cas individuels douloureux. Il marque, en particulier, son attachement à la liberté de circulation des personnes et au respect du droit à l'émigration. Le ministre d'Etat, ministre des affaires étrangères l'a rappelé lors de sa visite officielle en Syrie du 12 au 14 février 1992.

A la suite de cette action persévérante, des résultats positifs ont été obtenus. Le Gouvernement maintient également un contact régulier avec la communauté juive de Syrie, par l'intermédiaire de notre représentation diplomatique à Damas. Il est déterminé à poursuivre son action dans ce domaine, avec la discrétion que l'intérêt même de la communauté juive de Syrie impose.

Questions similaires

Déposée le 19 novembre 2012 à 23h00
Similarité de la question: 29% Similarité de la réponse: 51%
Déposée le 19 juillet 2008 à 22h00
Similarité de la question: 49% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 19 décembre 2012 à 23h00
Similarité de la question: 29% Similarité de la réponse: 55%
Déposée le 19 septembre 2011 à 22h00
Similarité de la question: 41% Similarité de la réponse: 67%
Déposée le 23 septembre 1998 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 68%
Déposée le 19 décembre 2008 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 64%