Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Compensation des emplois suite aux restructurations de la défense dans l'agglomération messine

Question écrite de M. François Grosdidier - Économie, industrie et numérique

Question de M. François Grosdidier,

Diffusée le 30 mars 2016

M. François Grosdidier rappelle à M. le ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique les termes de sa question n°18150 posée le 08/10/2015 sous le titre : " Compensation des emplois suite aux restructurations de la défense dans l'agglomération messine ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour.

Réponse - Économie, industrie et numérique

Diffusée le 20 avril 2016

Le centre statistique de Metz a ouvert ses portes le 1er septembre 2011, dans des locaux loués sur le Technopôle de Metz (bâtiment Telis, ex « TDF »). Au 1er septembre 2015, il compte 262 agents : - 66 agents étaient déjà agents de l'institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) et sont venus par mutation géographique ; - 30 agents sont des agents nouvellement recrutés à l'INSEE, par concours, et ayant à Metz leur première affectation ; - 11 agents ont été recrutés pour le centre de Metz par une procédure d'emploi réservé (militaires, enfants de harkis, ou handicapés) ; - 136 agents ont été recrutés pour le centre de Metz en tant que militaires ou fonctionnaires, sous un statut de détachement ou position normale d'activité (PNA) ; - 18 agents sont originaires de La Poste et recrutés selon une procédure de convention propre à cette dernière ; - 1 agent a été recruté en contrat à durée déterminée (informaticien spécialiste des bases de données, provenant du secteur privé) ; et atteindra 295 personnes environ à la fin de l'année.

Pour les 136 agents originaires de la fonction publique au 1er juillet 2015, les origines sont également très variées : - militaires : 17 ; - personnels civils de la défense : 39 ; - éducation nationale, recherche : 22 ; - économie et finances : 6 ; - autre fonction publique d'État (agriculture, intérieur, justice, santé) : 25 ; - fonction publique territoriale : 21 ; - fonction publique hospitalière : 60.

Le centre statistique de Metz regroupe 3 services essentiels au bon fonctionnement de l'institut : - le centre de services des ressources humaines (CSRH) gère, depuis juin 2013, administrativement tous les agents de l'INSEE et tous les agents en poste à l'INSEE, avec l'application informatique « Sirhius » dont la montée en charge est progressive.

À l'horizon de janvier 2016, le CSRH prendra également en charge la pré-liquidation de la paie pour ces agents.  - le centre d'exploitation informatique (CEI) assurera à terme toutes les tâches d'exploitation informatique actuellement effectuées sur les sites de Nantes, d'Orléans et de Paris. - le centre de statistiques sociales et locales (CSSL) a vocation à rassembler, à l'horizon 2016, l'ensemble des activités de collecte et de premiers traitements des données d'emploi et de salaires localisées, actuellement réparties entre la direction générale et les directions régionales.

Une bonne partie du chemin a d'ores et déjà été accomplie et les derniers transferts d'activités se déroulent en 2015 et 2016. Au total, la création du centre statistique de Metz a permis de rassembler en un lieu unique des fonctions jusqu'ici dispersées sur le territoire, donnant par là-même l'opportunité de modernisations de grande ampleur.

Ces dernières portent déjà leurs premiers fruits en termes de gains de productivité, étant entendu que l'INSEE manifeste une attention toute particulière à la dimension humaine du changement, tant pour la constitution des nouvelles équipes messines composées d'agents d'origines très diverses, que pour l'accompagnement des agents des autres établissements dont les activités sont reprises par le site messin.

En avril 2013, le ministre de l'économie et des finances, par une lettre au maire de Metz, a fait part de la nouvelle orientation gouvernementale. Ainsi, la cible finale du projet - prévue fin 2016 - a été révisée à la baisse, passant de 625 à 400 agents. Au total, par rapport à l'objectif de 1 500 agents publics, un rapport récent de la Cour des comptes établit que « l'objectif de 1 500 emplois publics relocalisés à Metz est en passe d'être à peu près atteint selon la préfecture de région dans un point d'étape au 1er janvier 2015 ».

Questions similaires

Déposée le 7 octobre 2015 à 22h00
Similarité de la question: 40% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 10 février 2016 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 11 novembre 2015 à 23h00
Similarité de la question: 17% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 19 novembre 2011 à 23h00
Similarité de la question: 19% Similarité de la réponse: 68%
Déposée le 19 décembre 2011 à 23h00
Similarité de la question: 19% Similarité de la réponse: 54%
Déposée le 10 avril 2013 à 22h00
Similarité de la question: 34% Similarité de la réponse: 79%