Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Conditions d'accueil des gares lotoises

Question écrite de M. Aurélien Pradié - Ministère de la transition écologique et solidaire

Question de M. Aurélien Pradié,

Diffusée le 15 octobre 2018

M. Aurélien Pradié attire l'attention de M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, sur la situation et l'évolution particulièrement inquiétantes des conditions d'accueil pour trois gare du territoire lotois. Des modifications de fonctionnement sont programmées dans les gares de Cahors, Gourdon et Gramat.

La première devrait perdre trois agents sur les quatre déjà présents actuellement, les ouvertures de guichets à Gourdon seront réduites de moitié, tandis que la gare de Gramat fermerait ses portes le dimanche et les jours fériés. Les conséquences de ces diminutions de postes d'accueil dans ces gares, semble-t-il effective dès le 1er novembre 2018, seraient graves pour le service rendu aux usagers.

Les agents permettent notamment aux personnes à mobilité réduite d'accéder au service. Plus encore, cette réduction d'effectifs n'aura pour seul effet que de réduire l'attractivité des gares et accélèrera leur affaiblissement. Par ailleurs, la réduction de la présence humaine en gares posera des questions immédiates de sécurité pour le public.

La situation est urgente et n'a fait l'objet d'aucune concertation ni information avec les acteurs locaux. L'attractivité des territoires passe par le maintien d'un service ferroviaire de qualité. La perspective de « gares fantômes » n'est pas acceptable. C'est la raison pour laquelle il lui demande si le Gouvernement compte intervenir pour stopper ce processus néfaste pour la ruralité et, si oui, de quelle manière.

Réponse - Ministère de la transition écologique et solidaire

Diffusée le 12 août 2019

La politique d'ouverture des guichets des gares régionales, comme celles de Cahors, Gourdon et Gramat, relève des régions en tant qu'autorités organisatrices des services ferroviaires régionaux, qui en supportent le coût. L'État, en application du principe de libre administration des collectivités territoriales, n'intervient pas dans ces choix.

Par ailleurs, conformément aux engagements pris dans le schéma directeur d'accessibilité-agenda d'accessibilité programmée (SD'AP) des services ferroviaires nationaux, la gare de Cahors fait partie de la liste des gares dont la mise en accessibilité a été jugée prioritaire. À ce titre, une assistance doit être garantie aux personnes handicapées et aux personnes à mobilité réduite du premier au dernier train.

Sous réserve de respecter cet engagement, la présence d'agents en gare peut être réduite. Le Gouvernement encourage SNCF Mobilités et les régions à expérimenter des dispositifs alternatifs permettant d'amoindrir l'impact sur les usagers de la fermeture des guichets, en assurant, par exemple, une distribution des titres de transport régional dans des implantations à proximité de la gare, comme un office de tourisme, un marchand de journaux ou une maison de services au public.

Questions similaires

Déposée le 8 mai 2019 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 février 2018 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 26 juin 2019 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 23 décembre 2015 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 14 juin 2023 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 15 avril 2019 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 100%