Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Conditions réglementaires d'implantation des « drive »

Question écrite de - Artisanat, commerce et tourisme

Question de ,

Diffusée le 27 mars 2013

M. Marcel Rainaud attire l'attention de Mme la ministre de l'artisanat, du commerce et du tourisme sur le développement des commerces accessibles en automobile ou « drive » , liés aux enseignes de grande distribution. Le principe de ces « drive » est de proposer aux consommateurs de commander leurs achats sur internet et de passer les récupérer en voiture dans un local attenant à un point de vente existant ou dans une nouvelle surface de vente, présentée comme une surface de stockage.

Or, de telles installations ne sont pas soumises, pour leur implantation, à une autorisation de la commission départementale d'aménagement commercial (CDAC). La multiplication de ces projets peut présenter un risque pour l'équilibre commercial des centres-villes, puisque des activités de commerce de proximité s'y sont implantées.

Il lui demande donc de bien vouloir lui indiquer si le Gouvernement envisage de modifier les conditions réglementaires d'implantation de ce type d'activité commerciale.

Réponse - Artisanat, commerce et tourisme

Diffusée le 17 juillet 2013

Selon la législation actuelle, seules les activités commerciales donnant lieu à création de surface de vente sont soumises à l'obtention d'une autorisation d'exploitation commerciale délivrée par les commissions d'aménagement commercial. Compte tenu de ses caractéristiques, le concept commercial du « drive » ne donne pas lieu à création de surface de vente et n'entre pas actuellement dans le champ d'application du titre V du code de commerce.

Cette absence de régulation des implantations de « drive » incite la grande distribution à développer rapidement ce nouveau format de distribution, ce qui a pu bouleverser le paysage commercial de certains territoires. La multiplication des implantations de « drive », parfois désordonnée d'un point de vue urbanistique, peut avoir un impact réel sur l'aménagement du territoire et le tissu économique.

Compte tenu de ce constat et dans le cadre du plan d'action pour le commerce et les commerçants présenté en conseil des ministres le 19 juin, le Gouvernement entend faire entrer dans le champ de l'autorisation d'exploitation commerciale ces installations afin de mieux en contrôler les effets en termes d'aménagement du territoire, de développement durable et de protection des consommateurs.

Questions similaires

Déposée le 13 mars 2013 à 23h00
Similarité de la question: 95% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 24 avril 2013 à 22h00
Similarité de la question: 85% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 5 juin 2013 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 octobre 2003 à 22h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 24%
Déposée le 5 juin 2013 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 73%
Déposée le 25 septembre 2017 à 22h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 0%