Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Conséquences de la clôture des CCP des comptables publics

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Économie

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 février 2007

M. Jean-Louis Masson appelle l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur les conséquences, pour de nombreux petits contribuables titulaires d'un compte chèques à La Poste, de la décision de clôture des CCP des comptables publics. Jusqu'à cette décision, les titulaires d'un CCP pouvaient s'acquitter du paiement de leurs impôts, au moment jugé opportun par eux, soit par virement, soit par chèque postal au profit du compte courant postal du trésorier compétent sans que ces opérations leur soient facturées par La Poste, celle-ci assurant la gratuité des opérations entre CCP.

Les personnes qui ne peuvent se déplacer aisément jusqu'à la trésorerie pour régler en numéraire doivent désormais supporter des coûts supplémentaires liés à l'affranchissement du courrier ou aux frais de virement sur le compte de la trésorerie, prélevés par La Poste. Cette réforme constitue donc une régression pour de nombreux petits contribuables qui souhaitent garder leur liberté de paiement et n'ont souvent pas les moyens de recourir au paiement par Internet.

Il lui demande de bien vouloir lui préciser les mesures envisagées pour pallier les conséquences négatives de cette réforme.

Réponse - Économie

Diffusée le 19 février 2010

Dans le cadre d'une réforme globale des relations entre l'Etat et La Poste, les comptables du Trésor public ont clos l'ensemble de leurs comptes courants postaux en décembre 2001. Cette réforme, conduite de manière progressive, s'est attachée à ne détériorer en rien la qualité du service rendu par le Trésor public à l'usager.

A ce titre, l'Etat met à sa disposition une gamme de moyens de paiement diversifiée. Ainsi, il est possible d'effectuer les règlements d'impôts et de taxes assimilées par tous les modes traditionnels de paiement (virement, chèque ou numéraire), mais aussi par titre interbancaire de paiement (TIP) et par prélèvement à l'échéance ou mensuel.

S'agissant particulièrement des clients de La Poste, les frais d'un virement domicilié sur le compte " Banque de France " de la trésorerie ou les frais d'affranchissement pour l'envoi d'un chèque postal qui leur sont facturés relèvent des relations commerciales entre l'établissement financier et sa clientèle.

Le Trésor public s'attache bien évidemment à accompagner l'ensemble des contribuables dans le choix du moyen de paiement adapté à leur situation et dans les démarches administratives qu'il nécessite.

Questions similaires

Déposée le 19 mars 2007 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 31 mars 2021 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 23 juin 1999 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 73%
Déposée le 12 septembre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 30% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 22 mars 2000 à 23h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 19 février 2007 à 23h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 69%