Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Conséquences du développement de l'auto-entrepeneuriat pour les métiers du bâtiment

Question écrite de - Artisanat, commerce et tourisme

Question de ,

Diffusée le 19 décembre 2007

M. Jean-François Humbert attire l'attention de Mme la ministre de l'artisanat, du commerce et du tourisme sur les conséquences du développement de l'auto-entrepreneuriat appliqué au secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP). Depuis l'instauration de ce dispositif, la fédération du bâtiment du Doubs plaide pour une sortie de leurs métiers qualifiés du champ du régime.

Aucun des corps de métier du BTP ne peut comprendre qu'il soit donné la possibilité d'exercer ces compétences sans qualification réelle et sans garantie d'assurance pour le consommateur. Là encore, les professionnels sont confrontés à une situation inéquitable : placés en concurrence avec des intervenants qui ne paient pas de charges sociales et bénéficient d'une fiscalité allégée.

Aussi, la fédération du BTP demande l'exclusion de leurs métiers du régime, comme par exemple les agriculteurs et les agents immobiliers le sont. Il lui demande de bien vouloir lui préciser ses intentions sur cette demande de la Fédération française du bâtiment.

Réponse - Artisanat, commerce et tourisme

Diffusée le 19 décembre 2010

Le Gouvernement est conscient que, dans certains secteurs, notamment l'artisanat, la création du régime de l'auto-entrepreneur a été perçue comme un élément générateur de concurrence déloyale. Il a donc souhaité qu'une évaluation complète du dispositif soit réalisée. Une mission conjointe va être confiée prochainement à l'inspection générale des finances et à l'inspection générale des affaires sociales, qui procédera notamment à l'audition des représentants de l'ensemble des acteurs concernés.

Les conclusions sont attendues pour le début de l'année 2013. Le Gouvernement s'appuiera sur les résultats de cette évaluation pour procéder aux mesures d'ajustement et aux évolutions nécessaires en poursuivant à son niveau la concertation avec toutes les parties intéressées.

Questions similaires

Déposée le 19 décembre 2007 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 décembre 2007 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 décembre 2006 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 92%
Déposée le 19 décembre 2006 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 96%
Déposée le 8 juillet 2019 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 17 octobre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 0%