Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Conséquences des inondations pour les exploitations de betteraves dans le Pas-de-Calais

Question écrite de Mme Amel Gacquerre - Agriculture et souveraineté alimentaire

Question de Mme Amel Gacquerre,

Diffusée le 17 janvier 2024

Mme Amel Gacquerre attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire sur les conséquences des inondations pour les exploitations de betteraves dans le Pas-de-Calais.

Dans les départements du Pas-de-Calais et du Nord, les précipitations des dernières semaines ont sinistré de nombreuses exploitations agricoles. Selon les professionnels de la filière betteravière, seules 55 % des surfaces étaient arrachées en novembre 2023, contre 80 % à la même période l'année précédente.

La FNSEA évaluait alors à 25 millions d'euros les pertes pour la filière avant les dernières inondations du mois de janvier 2024.

Pour rappel, la région des Hauts-de-France est un pilier de la production de betterave française et européenne. Avec 12 000 exploitations et près de 16 000 emplois, elle produit plus de la moitié des betteraves industrielles françaises et génère un chiffre d'affaires supérieur à 350 millions d'euros.

Les agriculteurs demandent de la flexibilité sur les réglementations sectorielles qui pèsent sur leur activité, en particulier sur l'arrêté du 6 février 2023 qui précise les successions culturales possibles pour les trois années suivant la culture de betteraves dont les semences ont été traitées aux néonicotinoïdes.

Aussi, les exploitants de la filière sont unanimes pour demander aux services de l'État une meilleure gestion de l'eau, à travers le dimensionnement des pompes et des installations de rejet à la mer afin de limiter les goulots d'étranglement actuels. Les acteurs de la filière attendent une ambition forte pour que le recalibrage des exutoires soit annoncé et amorcé rapidement.

La récente annonce par le Gouvernement d'un fonds de solidarité nationale de 80 millions d'euros destiné à soutenir les exploitations sinistrées va dans le bon sens. Toutefois, le système assurantiel ne suffira pas à répondre à la diversité des situations et des pertes.

Face aux pertes de rendement des betteraviers d'une part, et au risque certain qu'un nombre important de surfaces soient impossibles à arracher d'autre part, elle demande au Gouvernement de bien vouloir préciser le contenu du soutien annoncé.

Aussi, elle demande au Gouvernement si une zone d'application du fonds de solidarité sera étudiée spécifiquement pour la filière betteravière dans le département du Pas-de-Calais.

Enfin, elle demande au Gouvernement ses intentions en matière d'entretien des réseaux d'eau et de réglementation agricole pesant sur la filière.

Réponse de Agriculture et souveraineté alimentaire

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 22 mars 2023 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 25 décembre 2023 à 23h00
Similarité de la question: 43% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 28 mai 2018 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 20 mars 2023 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 17 mai 2023 à 22h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 6 juillet 2020 à 22h00
Similarité de la question: 78% Similarité de la réponse: 100%