Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Création d'un statut de l'élu associatif

Question écrite de - Affaires sociales

Question de ,

Diffusée le 20 février 1991

M. Henri Collette appelle l'attention de M. le ministre des affaires sociales et de la solidarité sur l'intérêt et l'importance de l'action des associations de consommateurs qui participent à la vie de la cité et sont une composante de la vie associative nationale. Il lui demande donc de lui préciser les perspectives concrètes de la création d'un statut de l'élu associatif qui a fait l'objet de nombreuses réflexions et d'une large concertation avec les partenaires associatifs.

Réponse - Affaires sociales

Diffusée le 8 mai 1991

Réponse. - L'honorable parlementaire souligne l'intérêt et l'importance de l'action des associations de consommateurs et demande de préciser les perspectives concrètes de création d'un statut de l'élu associatif. Ce sujet est actuellement l'un des thèmes du travail gouvernemental. Un projet de loi portant sur le soutien au bénévolat dans les associations a été présenté au conseil des ministres du 6 mars 1991.

Ce projet de loi, qui représente un progrès significatif, porte sur deux points essentiels : la création d'un congé-représentation et la protection au titre des accidents. Si ce projet de loi actuellement soumis au Parlement est adopté, les salariés relevant du code du travail qui sont désignés par une association pour la représenter au sein d'une instance, consultative ou non, instituée par un texte législatif ou réglementaire auprès d'une autorité de l'Etat à l'échelon national, régional ou départemental, bénéficieront d'autorisations d'absence pour participer aux réunions de cette instance.

Ce congé de représentation, d'une durée maximale de neuf jours ouvrables par an, sera accordé par l'employeur dans les limites qu'impose le bon fonctionnement de l'entreprise. Le salarié représentant une association recevra de l'Etat une indemnité compensant, totalement ou partiellement, l'éventuelle diminution de rémunération subie du fait de son absence.

Les bénéficiaires du congé de représentation seront protégés au titre des accidents dont ils auront été victimes dans l'exercice de leur mission, qui seront assimilés à des accidents du travail.

Questions similaires

Déposée le 13 mars 1991 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 17 avril 1996 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 73%
Déposée le 21 décembre 1994 à 23h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 64%
Déposée le 22 octobre 1997 à 22h00
Similarité de la question: 53% Similarité de la réponse: 79%
Déposée le 29 mars 2000 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 46%
Déposée le 5 mai 1993 à 22h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 66%