Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Date de prise d'effet d'un jugement annulant un plan local d'urbanisme

Question écrite de Mme Christine Herzog - Cohésion des territoires

Question de Mme Christine Herzog,

Diffusée le 12 septembre 2018

Mme Christine Herzog rappelle à M. le ministre de la cohésion des territoires les termes de sa question n°05889 posée le 28/06/2018 sous le titre : " Date de prise d'effet d'un jugement annulant un plan local d'urbanisme ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour. Elle s'étonne tout particulièrement de ce retard important et elle souhaiterait qu'il lui indique les raisons d'une telle carence.

Réponse - Cohésion des territoires et relations avec les collectivités territoriales

Diffusée le 19 décembre 2018

Le Conseil d'État a précisé que l'annulation d'un document d'urbanisme prend effet à la date du prononcé du jugement, c'est à dire à la date de sa « lecture », qui est mentionnée dans le jugement et donc antérieure à la date de sa notification à la commune (CE, 18 décembre 2009, M. et Mme Abraham, n° 307272).

C'est donc cette date qui doit servir de référence pour appliquer l'article L. 600-12 du code de l'urbanisme qui prévoit que « L'annulation ou la déclaration d'illégalité d'un schéma de cohérence territoriale, d'un plan local d'urbanisme, d'un document d'urbanisme en tenant lieu ou d'une carte communale a pour effet de remettre en vigueur le schéma de cohérence territoriale, le plan local d'urbanisme, le document d'urbanisme en tenant lieu ou la carte communale immédiatement antérieur.

» Ainsi les autorisations d'occupation du sol délivrées entre la lecture du jugement et la notification à la commune devront être délivrées au regard des règles remises en vigueur à compter de la lecture du jugement d'annulation. Cette solution permet de donner une date objective et facilement identifiable, notamment pour les pétitionnaires, à l'annulation du document d'urbanisme.

Elle impliquera certes une vigilance de la commune à la suite de l'audience, mais le maire dispose également de la possibilité de retirer les autorisations qui auraient alors été illégalement accordées entre la date de lecture et de notification. Ce retrait peut intervenir jusqu'à trois mois à compter de la date de l'autorisation (article L. 424-5 du code de l'urbanisme).

Questions similaires

Déposée le 8 août 2018 à 22h00
Similarité de la question: 84% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 30 mai 2018 à 22h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 27 juin 2018 à 22h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 11 juillet 2018 à 22h00
Similarité de la question: 81% Similarité de la réponse: 98%
Déposée le 2 mai 2018 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 98%
Déposée le 13 juin 2018 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 62%