Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Décision de la caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales d'interdire le cumul d'emplois publics

Question écrite de - Aménagement du territoire

Question de ,

Diffusée le 5 avril 1995

M. Aubert Garcia fait par à M. le ministre délégué à l'aménagement du territoire et aux collectivités locales de la difficulté à saisir le bien-fondé, au plan de l'opportunité si ce n'est au plan juridique, de la décision du conseil d'administration de la CNRACL du 11 janvier 1983, d'interdir le cumul d'emplois publics des agents à temps non complet effectuant entre 31 h 30 et 35 heures de travail hebdomadaire.

La loi no 84-53 du 26 janvier 1984 accorde à ses fonctionnaires territoriaux la plénitude des droits et obligations, reconnus par ailleurs aux fonctionnaires territoriaux à temps complet. La CNARACL dispose t-elle d'un pouvoir réglementaire autonome réducteur du pouvoir législatif ?

Réponse - Fonction publique

Diffusée le 15 novembre 1995

Réponse. - Par délibération du 11 janvier 1983, le conseil d'administration de la CNRACL a voulu éviter, du fait de l'abaissement à trente et une heures trente de la durée hebdomadaire requise pour l'affiliation des agents à la CNRACL, le cumul de l'activité exercée dans une collectivité avec un second emploi donnant lieu à cotisations vieillesse auprès d'un autre régime de retraite.

A cet effet, il a assorti l'affiliation à la CNRACL d'un agent à temps non complet, effectuant entre trente et une heures trente et trente-cinq heures, d'un engagement à ne pas cumuler son activité au service d'une collectivité avec un autre emploi. Cette disposition permet ainsi de respecter les règles de cumuls applicables aux agents affiliés à la CNRACL aux termes desquelles une même période d'activité ne peut être rémunérée par deux régimes de retraite différents.

L'article 8 du décret n° 91-298 du 20 mars 1991 autorise les fonctionnaires territoriaux à occuper un ou plusieurs emplois permanents à temps non complet. Cependant, la durée totale de leurs services ne doit pas excéder de plus 15 p. 100 celle afférente à un emploi à temps complet. Ces fonctionnaires sont obligatoirement affiliés à la CNRACL, pour l'ensemble de leurs activités, dès lors qu'ils sont nommés en qualité de stagiaire ou de titulaire sur chacun des emplois détenus et que la durée totale de services correspond au seuil d'affiliation (trente et une heures trente à compter du 1er novembre 1982).

Cotisant pour l'ensemble de leur activité à un seul régime de retraite (CNRACL), ils ne sont pas concernés par l'engagement de non-cumul exigé pour les agents effectuant entre trente et une heures trente et trente-cinq heures de travail hebdomadaire.

Questions similaires

Déposée le 21 juin 1995 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 décembre 2007 à 23h00
Similarité de la question: 34% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 19 septembre 2009 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 69%
Déposée le 19 janvier 2006 à 23h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 73%
Déposée le 13 juin 2018 à 22h00
Similarité de la question: 43% Similarité de la réponse: 69%
Déposée le 19 mai 2012 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 49%