Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Définition des logements sociaux pour l'application de la loi sur la dotation de solidarité urbaine

Question écrite de - Ville

Question de ,

Diffusée le 13 novembre 1991

M. Robert-Paul Vigouroux attire l'attention de M. le ministre d'Etat, ministre de la ville et de l'aménagement du territoire, sur la définition des logements sociaux dans la loi n° 91-429 du 13 mai 1991 instituant une dotation de solidarité urbaine. Il lui rappelle qu'au cours des débats parlementaires, et notamment à l'Assemblée nationale, le ministre d'Etat s'était engagé à faire entrer dans ce décompte les résidences universitaires, les foyers de jeunes travailleurs, les foyers de travailleurs immigrés et les maisons de retraite de caractère social.

Il s'inquiète du fait qu'aucune mesure n'ait jusqu'à présent été prise pour faire entrer ces engagements dans les faits. Il lui demande de bien vouloir l'informer des dispositions rapides qu'il compte prendre en ce sens.

Réponse - Ville

Diffusée le 23 septembre 1992

Réponse. - Les résidences universitaires ne sont actuellement pas prises en compte au titre des critères de logements retenus pour le calcul de la dotation globale de fonctionnement des communes (DGF), critères repris par souci de cohérence pour la mise en oeuvre de la dotation de solidarité urbaine (DSU).

Cette question a bien été évoquée, lors des débats parlementaires préalables au vote de la loi du 13 mai 1991. C'est ainsi que le ministre d'Etat, ministre de la ville et de l'aménagement du territoire a proposé en première lecture que cette question puisse rapidement trouver une solution satisfaisante en modifiant par la voie réglementaire les critères d'attribution de la DGF, fixés par le décret du 31 décembre 1985.

Cependant, l'adoption en deuxième lecture par le Parlement d'un amendement permettant de prendre en compte, au titre du critère logement social, les bénéficiaires d'aides personnelles au logement, a, s'agissant de la DSU, répondu largement au problème soulevé. Toutefois, cette question reste pendante en ce qui concerne les règles applicables à la DGF.

Le ministre de l'intérieur et de la sécurité publique, le secrétaire d'Etat aux collectivités locales et le secrétaire d'Etat à la ville sont conscients des problèmes posés par la réglementation actuelle. La direction générale des collectivités locales procède en conséquence aux analyses juridiques et aux simulations nécessaires à la mise en oeuvre d'une éventuelle réforme qui se traduirait par un redéploiement de moyens au profit des villes ayant un nombre élevé de résidences universitaires.

C'est au vu des résultats de telles simulations permettant d'identifier les bénéficiaires et les contributeurs potentiels de cette péréquation de ressources entre communes qu'une décision définitive pourra, le moment venu, être arrêtée.

Questions similaires

Déposée le 11 décembre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 65%
Déposée le 26 avril 2000 à 22h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 42%
Déposée le 16 décembre 2015 à 23h00
Similarité de la question: 44% Similarité de la réponse: 44%
Déposée le 9 juillet 1997 à 22h00
Similarité de la question: 53% Similarité de la réponse: 56%
Déposée le 16 juin 1993 à 22h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 24 décembre 1997 à 23h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 56%