Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Dégats routiers des manifestations agricoles

Question écrite de M. Éric Jeansannetas - Économie, finances, souveraineté industrielle et numérique

Question de M. Éric Jeansannetas,

Diffusée le 13 mars 2024

M. Éric Jeansannetas attire l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique sur les dommages considérables subis par les infrastructures routières en Creuse et dans le reste de la France à la suite des récentes manifestations des agriculteurs. L'étendue des dégâts est alarmante et les coûts de réparation s'annoncent colossaux : les plus grosses dégradations ont eu lieu sur les routes.

La direction interdépartementale des routes centre-ouest (Dirco), qui gère le réseau de onze départements, estime que la facture finale pourrait atteindre 4 millions d'euros et cela aux frais des départements, responsables de l'entretien du réseau.

Les sociétés d'autoroutes chiffreraient pour leur part les dégâts à quelques dizaines de milliers d'euros pour le réseau d'APRR et Area. La Sanef, qui gère les autoroutes du Nord et de l'Est de la France, devrait dépenser 150 000 euros.

Sur les autoroutes et routes affectées en Creuse, les scènes ressemblent à des paysages lunaires, marqués par des incendies massifs alimentés par des matériaux variés, incluant des tonnes de plastique, de paille et de pneus. Cette situation a laissé des séquelles importantes avec, par exemple, des routes rendues impraticables par la fonte du bitume.

La question de la responsabilité financière reste en suspens, avec des incertitudes quant à savoir si la facture devra être assumée par l'État, par les collectivités ou par les agriculteurs eux-mêmes. Certains élus locaux expriment à juste titre leur inquiétude quant à la capacité des collectivités à supporter ces coûts, mettant en avant la fragilité de certaines infrastructures face à de telles perturbations.

Dans ce contexte, il souhaiterait obtenir des éclaircissements sur les mesures envisagées par son ministère pour faire face à cette situation d'urgence, notamment en ce qui concerne le financement des travaux de réparation et la prise en charge des coûts associés.

Il le remercie par avance pour l'attention qu'il portera à cette question cruciale pour sa région.

Réponse de Économie, finances, souveraineté industrielle et numérique

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 8 octobre 2018 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 12 septembre 2018 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 21 mai 2018 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 20 novembre 2019 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 juillet 2011 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 1 octobre 1999 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 0%