Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Délai de caducité d'une déclaration d'utilité publique pour des travaux d'élargissement d'une route nationale

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Écologie

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 juillet 2011

M. Jean Louis Masson attire l'attention de M. le ministre d'État, ministre de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables sur le cas où des travaux d'élargissement d'une route nationale ont été l'objet d'une déclaration d'utilité publique et de diverses autres enquêtes réglementaires (loi sur l'eau…).

Si les travaux tardent à être réalisés, il souhaiterait savoir au bout de quel délai les diverses enquêtes et le dossier préparatoire deviennent caducs.

Réponse - Écologie

Diffusée le 19 août 2003

La durée de validité d'une enquête préalable à une déclaration d'utilité publique est déterminée par l'article L. 11-5(I) du code de l'expropriation pour cause d'utilité publique. Cet article prévoit que l'acte déclarant l'utilité publique doit intervenir au plus tard un an après la clôture de l'enquête préalable.

Il prévoit également que ce délai est majoré de six mois lorsque la déclaration d'utilité publique ne peut être prononcée que par décret en Conseil d'Etat. Si la déclaration d'utilité publique n'est pas intervenue dans le respect de l'un ou l'autre de ces délais, il y a lieu de procéder à une nouvelle enquête.

Par ailleurs, pour les enquêtes publiques régies par le code de l'environnement, l'article L. 123-13 de ce code prévoit que lorsque les aménagements ou ouvrages qui ont fait l'objet d'une enquête publique n'ont pas été entrepris dans un délai de cinq ans à compter de la décision, il y a lieu à nouvelle enquête à moins qu'une prorogation de cinq ans ou plus ne soit décidée.

Quant à l'enquête publique prévue par l'ancienne loi sur l'eau du 3 janvier 1992 dorénavant codifiée aux articles L. 214-1 et suivants du code de l'environnement, elle est réalisée, conformément aux dispositions de l'article R. 214-8 alinéa 3 du code de l'environnement, dans les conditions prévues, selon les cas, par les articles R. 11-4 à R. 11-14 ou par les articles R. 11-14-1 à R. 11-14-15 du-code de l'expropriation pour cause d'utilité publique. Ces dispositions ne prévoient pas de durée de validité de l'enquête publique.

Questions similaires

Déposée le 19 décembre 2009 à 23h00
Similarité de la question: 46% Similarité de la réponse: 54%
Déposée le 19 octobre 2012 à 22h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 19 décembre 2007 à 23h00
Similarité de la question: 47% Similarité de la réponse: 57%
Déposée le 19 décembre 2008 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 19 décembre 2010 à 23h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 23 septembre 1992 à 22h00
Similarité de la question: 44% Similarité de la réponse: 49%