Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Délais de demande d'asile

Question écrite de M. Yvon Collin - Intérieur

Question de M. Yvon Collin,

Diffusée le 19 juin 1996

M. Yvon Collin attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la dégradation de l'accueil des demandeurs de protection dans notre pays. Bien souvent qualifiée de patrie des droits de l'homme, la France tolère néanmoins des délais de demande d'asile en moyenne supérieurs à un an. Par ailleurs, des structures associatives telles que les CADA (centre d'accueil pour demandeurs d'asile) s'inquiètent vivement des mesures relatives au droit d'asile préconisées dans le récent rapport de la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur l'immigration clandestine et le séjour irrégulier d'étrangers en France.

En conséquence, il lui demande, d'une part, ce qu'il envisage afin de raccourcir les délais de demande d'asile, et, d'autre part, quelles suites il entend donner au rapport précité.

Réponse - Intérieur

Diffusée le 28 août 1996

Réponse. - L'Office français de protection des réfugiés et apatrides, établissement public placé sous la tutelle administrative du ministère des affaires étrangères, est chargé de l'octroi du statut de réfugié et de la protection juridique et administrative des réfugiés. Le délai moyen de traitement d'une demande d'asile est de 97 jours pour 95 p. 100 des dossiers.

Il est en baisse par rapport au délai moyen constaté en 1995 qui était légèrement supérieur à 100 jours. A ce délai, il convient éventuellement d'ajouter le délai de recours auprès de la commission des recours des réfugiés. En conséquence, la quasi-totalité des demandes sont traitées dans un délai de l'ordre de 8 mois.

Il atteignait plusieurs années en 1990. Il s'agit bien entendu de délais moyens qui couvrent à la fois une majorité de demandes traitées dans un délai extrêmement bref et un petit nombre d'affaires dont la durée de traitement, en raison de difficultés particulières excède la moyenne. Le Gouvernement n'a décidé aucune mesure qui aurait pour effet de restreindre l'accès des étrangers persécutés à l'asile en France.

De telles mesures seraient d'ailleurs incompatibles avec les obligations internationales et constitutionnelles de notre pays. Il n'en faut pas moins continuer à lutter contre les détournements du droit d'asile, hélas . encore nombreux. La politique du Gouvernement reste empreinte de rigueur à l'égard des fraudeurs sans porter atteinte aux droits des réfugiés statutaires.

Questions similaires

Déposée le 6 mars 2013 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 55%
Déposée le 24 mars 1999 à 23h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 25 octobre 2021 à 22h00
Similarité de la question: 53% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 11 décembre 2013 à 23h00
Similarité de la question: 43% Similarité de la réponse: 47%
Déposée le 19 juillet 2017 à 22h00
Similarité de la question: 37% Similarité de la réponse: 51%
Déposée le 15 mars 2000 à 23h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 72%