Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Délivrance du permis de conduire suite à une suspension

Question écrite de M. Pierre Morel-À-L'Huissier - Ministère de l’intérieur

Question de M. Pierre Morel-À-L'Huissier,

Diffusée le 14 février 2022

M. Pierre Morel-À-L'Huissier interroge M. le ministre de l'intérieur sur les délais de délivrance du permis de conduire à l'issu d'une suspension et sur le droit de l'usager de conduire en attente du titre délivré. À la suite d'une infraction au code de la route, le préfet peut suspendre le permis de conduire d'un contrevenant pour une durée maximale de 1 an (art. L. 224-2).

Pour récupérer son permis de conduire à l'issue de la durée de suspension, l'administré est soumis à l'accomplissement d'un examen médical ou de tests psychotechniques. À l'expiration du délai de sa suspension, l'usager doit formuler en ligne une demande de fabrication de permis auprès de l'ANTS. Or les délais de production des titres sont particulièrement longs et seule la réception physique du titre de conduite annule la mention de suspension du permis de conduire portée au fichier national du permis de conduire.

De fait, de nombreux usagers, faute de permis physique, sont contraints d'exécuter une peine de suspension supérieure à celle initialement prononcée en raison du temps de fabrication du titre par l'ANTS. Aucun justificatif n'est remis à l'usager lui permettant de conduire à l'expiration du délai de suspension pendant la fabrication de son titre.

Il semblerait que les services de police assimilent à tort la remise du permis de conduire par l'ANTS au droit de conduire de l'usager une fois le délai de suspension effectué en raison de cette mention au fichier national du permis de conduire. Aussi, il lui demande quelles mesures et instructions il entend prendre pour éviter que des usagers soient exposés à cette situation et puissent justifier, dès la fin de leur suspension administrative et après leurs visites médicales, de leur droit à conduire sans attendre la fabrication du titre qui prend plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Réponse de Ministère de l’intérieur

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 26 septembre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 99% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 13 mars 2023 à 23h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 février 2024 à 23h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 13 novembre 2019 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 24 août 2022 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 17 octobre 2018 à 22h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 0%