Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Délocalisation en Bretagne du siège de la sécurité sociale des marins

Question écrite de M. François Marc - Technologies vertes (SE)

Question de M. François Marc,

Diffusée le 19 octobre 2001

M. François Marc attire l'attention de Mme la secrétaire d'État, auprès du ministre d'État, ministre de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat sur le projet de délocalisation du siège de la sécurité sociale des marins.

Installé depuis 1932 dans l'immeuble de la place Fontenoy à Paris, l'Établissement national des invalides de la Marine (ENIM) doit prochainement s'installer en province. Différentes localisations ont d'ores et déjà été évoquées, parmi lesquelles Rennes. Situé à deux heures de TGV du ministère de tutelle à Paris, une localisation à Rennes présente l'avantage d'un accès privilégié aux autres établissements de l'ENIM situés à Paimpol (60 personnes), Saint-Malo (130 salariés) et Lorient (70 personnes).

Alors que Rennes va subir la fermeture prochaine de la Direction régionale des affaires maritimes (110 personnes) et que la moitié des marins actifs français résident dans les régions proches de la capitale bretonne, il défend la léitimité d'un choix de localisation en Bretagne. Il lui demande par ailleurs de bien vouloir indiquer le calendrier que le Gouvernement compte privilégier pour faire son choix de localisation de l'ENIM.

Réponse - Technologies vertes (SE)

Diffusée le 19 octobre 2009

Les mesures d'accompagnement du plan de restructuration des unités du ministère de la défense concernent l'Établissement national des invalides de la marine (ENIM). Dans ce cadre, le Gouvernement a décidé le transfert du siège de l'ENIM à La Rochelle, en compensation de la perte par cette ville d'un régiment du train, en 2011.

Cette décision a été officiellement annoncée le 20 octobre 2008 au personnel concerné de l'ENIM. Un comité de pilotage a été créé pour mettre en oeuvre cette délocalisation. Il est présidé par le secrétaire général du ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat.

Le préfet de Charente-Maritime est chargé de veiller à cette mise en oeuvre au niveau local. Le comité de pilotage étudie les différentes possibilités foncières. Celles-ci doivent être expertisées, la difficulté étant de trouver le bâtiment le plus adapté à l'accueil de l'établissement et de son personnel.

Enfin, depuis 2008, il n'a jamais été envisagé de modification de la délocalisation. Ainsi, conformément à la décision du Premier ministre, l'ENIM sera bien effectivement transféré à La Rochelle.

Questions similaires

Déposée le 9 avril 2018 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 7 octobre 2015 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 69%
Déposée le 21 août 1996 à 22h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 52%
Déposée le 19 novembre 2004 à 23h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 7 août 1996 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 52%
Déposée le 6 février 2013 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 62%