Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Délocalisation de l'ORSTOM

Question écrite de - Recherche

Question de ,

Diffusée le 11 mars 1992

Mme Danielle Bidard-Reydet attire l'attention de M. le ministre de la recherche et de la technologie sur le projet de délocalisation de l'office de la recherche scientifique et technique d'outre-mer (O.R.S.T.O.M.) de Bondy, centre international d'accueil et de formation. Cet établissement à caractère scientifique et technique situé dans le département de la Seine-Saint-Denis, est gravement menacé.

Ses activités et ses équipes peuvent être démantelées. Les mesures retenues par le comité interministériel pour l'aménagement du territoire prévoient en effet la dispersion d'une partie de ses activités de recherches à Orléans et Montpellier. Au total 73 personnes sur les 208 qu'emploie l'O.R.S.T.O.M. seraient concernées par cette délocalisation.

A la quasi unanimité le personnel de ce centre a fait savoir son refus du transfert envisagé. Ces plans de délocalisation négligent les relations interdisciplinaires de l'institut et représentent à terme un risque sérieux pour l'efficacité et la cohésion des équipes de chercheurs. Une telle mesure irait dans le sens de l'affaiblissement du potentiel scientifique du nord-est de la région parisienne.

En conséquence, dans l'intérêt des personnels, du département de la Seine-Saint-Denis et de la recherche, elle lui demande que l'on revienne sur cette décision de délocalisation et que l'on maitienne l'O.R.S.T.O.M. à Bondy.

Réponse - Recherche

Diffusée le 29 juillet 1992

Réponse. - Les décisions du comité interministériel pour l'aménagement du territoire ne prévoient pas une diminution des effectifs de l'institut français de recherche scientifique pour le développement en coopération (ORSTOM) implantés à Bondy mais une stabilisation. En effet, les départs de Bondy vers Orléans et Montpellier doivent être compensés par les arrivées à Bondy en provenance du siège et d'autres implantations parisiennes de l'organisme.

Ce renforcement des activités de l'ORSTOM en province ne doit pas, en outre, affaiblir, bien au contraire, le potentiel scientifique de l'organisme. Tant à Montpellier qu'à Orléans, les implantations de l'ORSTOM seront, à la différence du centre de Bondy, en contact étroit avec l'université comme avec les organismes de recherche, ce qui ne peut que favoriser les relations interdisciplinaires.

Questions similaires

Déposée le 31 juillet 1996 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 68%
Déposée le 7 juillet 1993 à 22h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 16 juillet 2014 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 25%
Déposée le 1 octobre 1996 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 19%
Déposée le 30 septembre 1992 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 49%
Déposée le 10 mars 2021 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 27%