Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Déploiement du plan immobilier pénitentiaire

Question écrite de M. Olivier Rietmann - Justice

Question de M. Olivier Rietmann,

Diffusée le 10 novembre 2021

M. Olivier Rietmann appelle l'attention de M. le garde des sceaux, ministre de la justice sur les propos qu'il a tenus le 19 octobre 2021, sur une radio du service public, relatifs au déploiement du plan immobilier pénitentiaire.

À la question qui lui est posée par une journaliste quant à la concrétisation de la promesse du candidat -devenu Président de la République- de construire 15 000 places de prison supplémentaires en cinq ans, le ministre de la justice a répondu : « il y en a beaucoup qui viennent se tortiller au micro pour réclamer des places de prison, mais pas chez eux. (…) On veut des prisons, mais pas chez nous, dans la ville d'à côté. ».

Depuis près de 10 ans, c'est au contraire pour défendre le maintien de la maison d'arrêt de Lure que les élus locaux et les parlementaires de la Haute-Saône n'ont eu de cesse de se manifester auprès des gouvernements successifs.

C'est finalement en octobre 2018 que le Gouvernement de l'époque a pris la décision d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire programmé à Lure en remplacement de l'ancienne maison d'arrêt aujourd'hui démolie.

Les services déconcentrés de l'État et les collectivités territoriales avaient pourtant tout mis en œuvre pour accompagner et faciliter l'implantation de ce nouvel établissement.

L'incompréhension des différentes parties était donc d'autant plus grande que le projet Luron présentait de nombreux atouts, notamment en termes de délais de réalisation, d'études techniques et réglementaires positives et déjà financées (crédits de paiement votés dans la loi n° 2016-1917 du 29 décembre 2016 de finances pour 2017) et surtout, d'une large acceptation locale qui fait souvent défaut, comme l'a souligné avec ardeur et justesse le garde de sceaux.

C'est pourquoi il souhaite lui rappeler la candidature de la ville de Lure qui permettrait d'une part d'accélérer le déploiement de son programme de construction de nouvelles places de prison et d'autre part, d'honorer la parole donnée par l'État qui, au cours de longues années, s'était engagé à reconstruire un établissement pénitentiaire dans la commune.

Réponse de Justice

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 6 juillet 2022 à 22h00
Similarité de la question: 99% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 9 avril 2018 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 29 mars 2021 à 22h00
Similarité de la question: 78% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 1 novembre 2017 à 23h00
Similarité de la question: 80% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 27 décembre 2017 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 15 avril 2015 à 22h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 0%