Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Devenir des classes de découvertes

Question écrite de Mme Nadège Havet - Éducation nationale, jeunesse et sports

Question de Mme Nadège Havet,

Diffusée le 5 mai 2021

Mme Nadège Havet appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur l'organisation future de séjours scolaires.

La crise sanitaire a considérablement impacté l'organisation des classes de découvertes dont on connait l'importance pour les enfants et les retombées positives d'un point de vue économique pour les territoires d'accueil qu'ils soient en bord de mer, comme dans le Finistère, dans les massifs ou en pleine campagne.

Elles favorisent également un tourisme durable et responsable.

Ces séjours collectifs permettent des types d'apprentissages indispensables, hors des classes, et participent pleinement à la réussite éducative.

Elle a récemment été interpellée sur la persistance de lourdeurs administratives qui viennent décourager les équipes enseignantes et les collectivités.

Cela pourrait perturber la reprise prochaine qui inquiète déjà les premiers concernés alors que la pérennité de centres d'accueil et d'hébergement est déjà fragilisée dans le cadre de la crise sanitaire actuelle.

C'est pourquoi des propositions ont été portées à l'attention de la Sénatrice comme par exemple l'instauration par la loi de l'obligation pour chaque écolier de participer au minimum à une classe de découverte ou encore la nomination d'un réfèrent national qui devra coordonner les directives et contribuer au développement de ce type de séjours.

La création d'un groupe de travail entre l'État et les collectivités, associations d'éducation populaire et représentants du tourisme social afin d'engager rapidement les transformations nécessaires est également proposée.

Elle souhaiterait connaître la position du Gouvernement sur ces propositions, notamment en lien avec le dispositif « vacances apprenantes. »

Réponse - Éducation nationale, jeunesse et sports

Diffusée le 23 mars 2022

Le ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports (MENJS) encourage les voyages scolaires qui, parce qu'ils sont organisés dans le cadre d'un projet d'école ou d'établissement et répondent à des objectifs pédagogiques définis, favorisent l'acquisition de connaissances et de compétences.

A fortiori, ils constituent pour les élèves des moments partagés et une expérience sociale uniques propices à la découverte d'un nouvel environnement naturel ou culturel et à la réalisation de projets collectifs. Le contexte exceptionnel lié à la pandémie de Covid-19 a entraîné l'annulation ou le report de nombreux voyages.

Afin de soutenir l'ensemble des acteurs de la filière touristique, des aides ont été apportées par le Gouvernement (chômage partiel, fonds de solidarité, prêts garantis, etc.). Ainsi, par exemple, le fonds d'urgence pour les organisateurs de séjours pour mineurs a été prolongé au premier trimestre 2021 afin d'apporter un soutien de trésorerie aux acteurs du secteur touristique, notamment aux gestionnaires de centres de vacances.

À la faveur de l'amélioration des conditions sanitaires, comme indiqué dans la Foire aux questions (FAQ) dédiée à la Covid-19 mise à disposition par le MENJS sur son site internet, « les voyages scolaires avec nuitée (s) ont été de nouveau autorisés dans le respect du protocole sanitaire applicable aux accueils collectifs de mineurs » depuis le 20 juin 2021.

Parce qu'il apparaissait, plus que jamais, nécessaire de relancer les voyages scolaires et de poursuivre l'accompagnement des différents partenaires impliqués dans leur organisation, le Gouvernement a pris plusieurs mesures. Dans le cadre de l'opération Vacances apprenantes, le dispositif « colos apprenantes » a été reconduit pour les vacances d'été 2021 et le nouveau dispositif « Mon patrimoine à vélo », qui vise à organiser des excursions à vélo aux fins de découverte du patrimoine, a été lancé.

En parallèle, le Premier ministre a présenté le plan « Avenir Montagnes » le 27 mai dernier. Ce dernier permet d'accompagner les acteurs de la montagne vers une offre touristique durable et résiliente, en lien étroit avec les principaux acteurs, dont les collectivités territoriales. Il prévoit notamment un soutien financier à hauteur de cinq M€ pour les « colos apprenantes » organisées en montagne, la négociation d'un accord national de tarifs préférentiels pour les établissements organisateurs de séjours en montagne pour enfants ainsi que le lancement d'une initiative à la rentrée de septembre 2021 destinée à jumeler les écoles et les établissements scolaires de la montagne avec ceux du reste du territoire afin d'organiser des rencontres entre classes.

La période de la crise sanitaire a mis en exergue la pertinence des voyages scolaires qui, en contribuant à donner du sens aux apprentissages par le contact direct avec un nouvel environnement, en permettant aux élèves d'agir ensemble dans des situations et des lieux nouveaux, participent à l'enrichissement de la vie éducative et sociale des élèves.

Afin de répondre au besoin de mobilité des élèves, le MENJS est pleinement engagé aux côtés des différents acteurs en faveur de la relance des voyages scolaires.

Questions similaires

Déposée le 3 mai 2021 à 22h00
Similarité de la question: 79% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 28 avril 2021 à 22h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 24 mai 2021 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 21 avril 2021 à 22h00
Similarité de la question: 78% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 21 février 2022 à 23h00
Similarité de la question: 79% Similarité de la réponse: 0%