Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Difficultés du marché à l'exportation des vins français

Question écrite de Mme Catherine Dumas - Agriculture

Question de Mme Catherine Dumas,

Diffusée le 19 août 2010

Mme Catherine Dumas attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur les difficultés du marché à l'exportation des vins français.

Pour la première fois, la France a perdu en 2007 son rang de premier pays exportateur mondial de vin. Avec 15,15 millions d'hectolitres, nos ventes à l'étranger sont en effet désormais dépassées par celles des producteurs espagnols (15,28 millions d'hectolitres) et talonnées par l'Italie (13,45 millions d'hectolitres).

De plus, et à l'exception des grands châteaux et très grands crus, même les viticulteurs français qui ont fait le pari de la qualité en produisant leurs vins sous appellation contrôlée sont fortement concurrencés par les vins dits « du nouveau monde » (Afrique du Sud, Argentine, Australie).

Au total, la part représentée par nos vins sur le marché mondial est passée de 33 % au début des années 1990 à 19% aujourd'hui.

Distorsions de fiscalité, de législation sur le droit du travail, hausse des matières premières, déficit de communication et d'innovation, etc. : les raisons de ce « décrochage » sont multiples. Pourtant et malgré tout, avec 240 000 emplois permanents et un marché à l'exportation de 7 milliards en 2007, la filière vinicole représente un pan important de notre économie et un élément essentiel de la renommée de notre pays.

Elle souhaiterait qu'il lui indique les mesures pouvant être prises pour soutenir la filière vinicole française et renforcer sa compétitivité à l'exportation.

Réponse - Agriculture

Diffusée le 19 août 2011

Les exportations françaises de vins et de spiritueux jouent un rôle décisif dans le solde positif de la balance commerciale des produits agricoles et agroalimentaires. Ce secteur économique rivalise même dans sa fonction exportatrice avec des productions industrielles prestigieuses. En 2007, les exportations de vins en volume ont atteint 15 151 576 hl et celle de spiritueux 4 236 000 hl.

Les exportations en valeur de vins et spiritueux s'élèvent à 9 485 475 . Ces derniers chiffres représentent les meilleurs résultats des dernières années. Dans la prévision sur les sept premiers mois de 2008, si les exportations de vins se replient en volume, elles poursuivent leur progression en valeur : les exportations de janvier à juillet 2008 ont gagné près de 10 % par rapport à la même période en 2007.

Toutefois, le décalage entre volume et valeur reste significatif d'un affaiblissement de la capacité française à répondre à la demande mondiale sur certains segments de marché et certaines destinations. Ce constat impose à la France d'optimiser la mise en oeuvre des mesures de la nouvelle organisation commune de marché vitivinicole arrêtée en 2008 par le Conseil européen.

Pour son application, le Gouvernement a établi un programme d'aide dont une des mesures principales porte sur la promotion sur les marchés des pays tiers, là où les perspectives de développement sont les plus prometteuses. La France a prévu de réserver dans ce cadre 40 MEUR pour les campagnes collectives des interprofessions et les actions des entreprises dès 2008-2009.

Cet accroissement du soutien européen permettra parallèlement aux opérateurs de dégager des moyens pour la promotion sur les pays de l'Union européenne. À terme, en 2013, le Gouvernement prévoit d'allouer 75 M à l'ensemble de la promotion.

Questions similaires

Déposée le 10 juillet 2019 à 22h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 36%
Déposée le 19 août 2011 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 53%
Déposée le 22 décembre 2021 à 23h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 68%
Déposée le 16 octobre 2019 à 22h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 43%
Déposée le 24 septembre 1997 à 22h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 56%
Déposée le 10 février 2020 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 0%