Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Droit local en Alsace-Moselle concernant l'obligation de déclaration lors d'un changement de domicile

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Intérieur

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 mars 2002

M. Jean-Louis Masson attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales sur le fait que le droit local applicable en Alsace-Moselle prévoit que toute personne qui change de domicile doit en faire la déclaration à la mairie de sa commune. Il souhaiterait qu'il lui précise si une telle obligation lui semble compatible avec les libertés publiques qui sont considérées comme ayant valeur constitutionnelle. Le cas échéant, il lui demande les mesures qu'il envisage en la matière.

Réponse - Intérieur

Diffusée le 19 mars 2011

De façon générale, les personnes récemment installées dans une commune ne sont pas assujetties à l'obligation de déclarer en mairie leur nouveau domicile, à l'exception des ressortissants étrangers, en vertu du décret n° 47-2410 du 31 décembre 1947. L'article 104 du code civil laisse la faculté aux administrés d'effectuer une déclaration de changement de domicile, uniquement à des fins probatoires.

Les nouveaux administrés sont toutefois appelés à se rendre spontanément à la mairie à l'occasion d'un changement de résidence, pour accomplir diverses formalités, notamment l'inscription sur les listes électorales ou l'obtention de certificats, fiches ou documents. Cependant, des dispositions particulières en matière de déclaration domiciliaire sont applicables en Alsace-Moselle.

Trois ordonnances des 15, 16 et 18 juin 1883, prises par les présidents des trois districts alsaciens-lorrains, rendent obligatoires les déclarations de domicile et de changement de domicile auprès de l'autorité de police communale. Par ailleurs, en application des décrets du 25 novembre 1919, introduisant la législation pénale française, les sanctions pénales propres au droit local pour la méconnaissance de ces dispositions ont été abrogées.

Celles-ci relèvent désormais de l'article R. 610-5 du code pénal, qui dispose que " la violation des interdictions ou le manquement aux obligations édictés par les décrets et arrêtés de police sont punis de l'amende prévue pour les contraventions de la première classe ". Toutefois, il n'est pas certain que les formalités administratives de déclaration domiciliaire soient aujourd'hui compatibles avec la jurisprudence du Conseil constitutionnel consacrant la liberté d'aller et venir comme principe de valeur constitutionnelle (décision n° 79-107 DC du 12 juillet 1979). Par conséquent, la méconnaissance de cette obligation ne peut plus être sanctionnée.

Questions similaires

Déposée le 19 mars 2012 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 99%
Déposée le 19 mars 2001 à 23h00
Similarité de la question: 56% Similarité de la réponse: 99%
Déposée le 19 mars 2011 à 23h00
Similarité de la question: 33% Similarité de la réponse: 95%
Déposée le 19 avril 2001 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 99%
Déposée le 19 février 2011 à 23h00
Similarité de la question: 40% Similarité de la réponse: 47%
Déposée le 19 juillet 2007 à 22h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 82%